Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 20:06

Ce qu’on aime en venant ici c’est le soleil, la vue magnifique, la grimpe en tee-shirt...

La folie des glandeurs

Quoi, quoi !!! Il n’y a rien tout ça aujourd’hui ? Euh mais non effectivement, force est de reconnaitre que notre hypothétique fenêtre ensoleillée n’est pas au rendez vous.

La folie des glandeurs

Mais ce n’est pas grave, ce n’est que le début et puis ça n’empêche pas les myrtilliers de flamboyer.

La folie des glandeurs

A l’attaque s’il y a bien quelques lueurs l’ambiance reste quand même un peu tropicale. Enfin bon il ne pleut pas, il ne fait pas froid alors aller va pour notre voie du jour, La folie des glandeurs elle s’appelle. Et s’il fallait certes être un peu fou pour venir ici aujourd’hui en tout cas il ne fallait pas trop glander pour ce qui est de l’escalade. Les 3 premières longueurs par exemple cotées en 4c/5b/5b dans le topo flirtent plutôt avec le 5b/c en permanence. C’est particulièrement remarquable pour L1 où il y a quand même 11 points qu’on clippe tous volontiers (pour du 4c ça laisse rêveur et pourtant on a l'habitude de grimper ici...).

La folie des glandeurs

Enfin du coup c’est assez plaisant est ça échauffe bien pour la suite. Ben Antoine fait pas cette tête maintenant il va falloir t’employer un peu…

La folie des glandeurs

L4 avec un vrai 6a sélogien et un joli petit surplomb pour terminer…. Heureusement la voie a été rééquipée récemment rendant tout ça beaucoup plus raisonnable.

La folie des glandeurs

Dans L5, pour rejoindre Antoine au relais 30 mètres encore bien typique du coin. Un début retorse et bien protégé puis une suite à peine moins difficile où il faut grimper entre les points…

La folie des glandeurs

Super et puis on aura même quelques timides rayons de soleil dans L6. Alors voila pour une voie que nous n’avions pas fait ni l’un ni l’autre et qui nous a bien plu. 6 lg de 45 mètres et un rééquipement qui pourrait lui donner une nouvelle jeunesse. Pour comparer pour ceux qui connaissent c'est un cran au dessus Des temps modernes juste à droite et de Même pas peur juste à gauche.

La folie des glandeurs

Et le soleil me direz vous et bien il a fini par se montrer, d’abord timidement

La folie des glandeurs

Puis de manière presque éclatante une fois revenu à la voiture. Finalement ce qui aurait été une folie aujourd’hui ça aurait été de rester glander en bas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article

commentaires