Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 22:29

Ce dimanche c’est Agnès qui fait le programme. Une balade pas trop matinale au-dessus d’Albertville pour continuer à profiter de ces magifiques couleurs d'automne puis on rejoint Christine, Anne et Pascal au Grand Bivouac pour terminer la journée en musique.

Une promenade et de la musique enthousiasmante

La balade d’abord, un départ dans la forêt puis l’horizon s’élargit.

Une promenade et de la musique enthousiasmante

Une jolie arête, ce n’est pas si fréquent dans ce type de sortie.

Une promenade et de la musique enthousiasmante

Et on arrive à la Belle Etoile sommet tout pointu à la vue exceptionnelle, ici des Bauges au Mont Blanc en passant par le lac d’Annecy et les Bornes. Pour le quitter 2 possibilités, soit revenir sur nos pas, soit continuer vers le nord jusqu’au col de l’Alpette.

Une promenade et de la musique enthousiasmante

On choisit cette option, Agnès m’accompagne quelques mètres puis préfère s’en retourner vers la voie normale. Faut dire si ça reste très facile le sentier est moins marqué et c’est un peu plus vertigineux. Il faut même à un moment contourner une gros gendarme pas un passage câblé et équipé de quelques marches métalliques, le pas de l’Ane ça s’appelle.

Une promenade et de la musique enthousiasmante

Le retour se fait à flanc de montagne, je force un peu le pas, on pourrait même quasi parler de pas de course (mais non quand même je ne suis pas un trailer…). C’est que comme il était marqué 2h sur un panneau pour rejoindre parking depuis le col, je ne voulais pas trop faire attendre Agnès. Bon à mon avis c’était un peu exagéré puisque je mettrai 40 minutes et arriverai juste avant elle. Une excellente mise en bouche donc avant le spectacle du soir, puisque outre les films et autres expos que propose le Grand Bivouac, c’était surtout pour son concert de clôture qu’on était là.

Lalala Napoli quel drôle de nom, c’est l’un des groupes dont s’occupe notre amie Christine à la Curieuse, moi je trouve que déjà tous ces noms font envie non ?  En tout cas j’étais le seul a ne pas les avoir déjà vu et avec la pub que m’en avaient fait mes camarades j’avais hâte.

Photo La Curieuse

Photo La Curieuse

6 musiciens excellents à la joie de jouer communicative, une base d’accordéon qui inspirée par de la chanson napolitaine puise ses sources dans le jazz et la musique d’Europe centrale. Une contrebasse/batterie, un violon et une flute qui se répondent, parfois de la guitare mais aussi quelques instruments moins usités. Le tout sous un petit chapiteau qui favorise bien la proximité avec les musiciens, Pour nous ça a été plus d’’une heure trente enthousiasmante conclue unplugged au milieu des spectateurs en les accompagnant vers la sortie, vraiment sympa et bien à l’image de la joyeuse frénésie que dégage ce groupe. Un cocktail pétillant que je vous conseille vraiment si vous en avez l’occasion. Pour vous en faire une idée un petit live juste après et des vidéos ou autres morceaux à écouter ici ou .

Partager cet article

Repost0

commentaires