Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 13:41

Aujourd’hui c’est décidé on va faire de la vraie glace. Compte-tenu de la météo annoncée et pour éviter la sur fréquentation parfois dangereuse en glace c’est vers la Haute Maurienne qu’on se dirige.

Cascade du Rebruyant

2h de voiture certes mais après c’est tellement sympa et puis comme prévu on y sera tranquille et il fera beau toute la journée.

Cascade du Rebruyant

Sous l’œil du Charbonnel on remonte la vallée d’Avérole pour accéder à la cascade du Rebruyant. Vu le peu de neige une piste de fond est ouverte dans la vallée ce qui facilite grandement l’approche (en temps normal les pistes s’arrêtent au hameau de la Goulaz à cause du risque d’avalanche)

Cascade du Rebruyant

Une cordée de 3 est déjà présente dans la cascade, mais ce n’est pas gênant. Ils ont un peu d’avance et puis comme ils sont expérimentés et grimpent bien proprement c’est un plaisir de faire connaissance avec Gérald et ses camarades. De grands passionnés de glace que je "connaissais" au travers des infos de Gérald sur C2C et par son site internet.

Cascade du Rebruyant

Dés qu’ils sont à R1 on attaque. Comme la photo le montre, c’est absolument splendide.

Cascade du Rebruyant

L1 vue de l'intérieur permet d’emblé de renouer avec toutes les "joies" de la cascade. C’est assez raide, la glace est plutôt bonne mais malgré les –12 ce matin au départ de la voiture, ça coule beaucoup. Du coup pour ne pas finir mouillé/congelé il ne faut pas trainer…

Cascade du Rebruyant

Dans L2, il a 2 lignes possibles, alors pendant que nos camarades en terminent avec la ligne de droite on gravit celle de gauche. Jolie perspective, parfois le cigare touche et il a déjà été gravi.

Cascade du Rebruyant

C’est un peu plus raide au départ, mais plus facile sur la fin. La glace est plus sèche que dans L1 et part quelque fois en assiettes donc il faut grimper avec délicatesse. 

Cascade du Rebruyant

Pendant que j’en termine, sous le soleil s’il vous plait, nos camarades redescendent en rappel.

Cascade du Rebruyant

Arrivée au relais, après un réta jamais facile, la glace laisse place à de la terre gelée, une forme de transition douce depuis le mixte belledonnien…

Cascade du Rebruyant

De retour à R1 comme la place est maintenant libre on en profite pour faire un tour dans la ligne de droite. 55 nouveaux mètres de belle glace ça ne se refuse pas…

Cascade du Rebruyant

Si la première partie est effectivement plus facile, la seconde plus raide offre de biens jolis passages. 

Cascade du Rebruyant

Zoom sur Lois au brochage en sortie du premier crux.

Cascade du Rebruyant

Et petit repos après brochage (vive le sans dragonne) avant d’attaquer la suite encore assez raide.

Cascade du Rebruyant

Voilà un nouveau rappel puis un autre et on en termine avec cette superbe cascade en très bonnes conditions.

Cascade du Rebruyant

La belle du jour, pas mal du tout on a trouvé.

Cascade du Rebruyant

Avant de rentrer on fait un petit tour dans la vallée pour observer un peu les autres lignes, La Frette à l’air pas mal (voir photo), vers Bonneval en rive gauche les quelques lignes habituelles sont bien là, en rive droite au-dessus de Bessans la Revernote passe peut être…, La Goulotte Grassi à la pointe de Tierce est particulièrement sèche par contre. Plus bas la cascade du Chatel est surement très, très bonne avec cette année une sortie directe particulièrement fournie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

S
Encore un beau reportage! De bien belles photos! Merci
Répondre