Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 20:45

Avant les importantes (?) chutes de neige annoncées on décide d’aller profiter encore des ces bonnes conditions de glace.  

Le Vol du Bourdon

Notre cadre du jour, le vallon du diable, parfois bien trop fréquenté mais plutôt calme aujourd’hui, 6 cordées en tout, cool.

Le Vol du Bourdon

Une petite heure de marche frisquette et on y est. On avait quelques objectifs versant nord mais en ce début de matinée quelques spindrift y dévalent joyeusement, alors c’est en versant sud qu’on va. L’an dernier on y avait gravi Délivrance, cette année ce sera sa voisine Le Vol du Bourdon.

Le Vol du Bourdon

Une cordée l’a déjà attaquée, ce pourrait être un cas de renoncement mais ici la cascade est large et comporte des relais sur les 2 rives. Du coup on y grimpera sans se gêner. L1, eux à gauche et nous à droite (au plus raide)

Le Vol du Bourdon

Départ de L2

Le Vol du Bourdon

Toujours au plus raide c'est le crédo du jour

Le Vol du Bourdon

Loïs au brochage, jolie ambiance non

Le Vol du Bourdon

Au sommet du ressaut principal. Nos camarades du jour redescendent, nous on poursuit pour aller découvrir une dernière longueur. Rarement gravie, on l'atteint après une grande vire.

Le Vol du Bourdon

Elle est constituée dun petit cigare d'une quizaine de mètres. Il ne paye pas trop de mine de loin et pourtant il se révélera fort intéressant.

Le Vol du Bourdon

Raide et très sculptée, un vrai plaisir tout en placement pour moi, faut dire que loïs y a parfaitement fait le ménage.

Le Vol du Bourdon

5 rappels

Le Vol du Bourdon

Pendant lesquels on a tout loisir d'admirer les belles cascades du versant nord dans lesquelles on est allé bien souvent se balader.

Le Vol du Bourdon

Et le temps s'illumine à nouveau pour faire briller notre belle du jour.

Le Vol du Bourdon

Il ne nous reste plus qu'à rentrer sous le soleil. c'est un des grands plaisirs du vallon du Diable, si la montée du matin est en générale bien frisquette, le retour se fait souvent sous un beau soleil qui même si il n'est pas bien chaud, suffit à nous réchauffer les os.

Partager cet article

Repost 0

commentaires