Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 21:56

La dernière des en «asme» du secteur, la seule que je n’avais pas encore faite et la plus cachée aussi. En effet si de la route Orgasme ou Phantasme nous saute aux yeux il n’en va pas de même d’Ectoplasme. Des passages typés goulotte, du mixte et peu d’infos récentes, tout ça avait vraiment de quoi exciter notre curiosité.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Du coup nous y voici, vers 8h15 on franchit le petit pont sur la Romanche qui donne accès à toutes les cascades du coin. 

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Une trace au début et puis il faudra qu’on termine nous même et hop sans trop se presser après ¾ d’heure de marche on y est. 

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

L1 facile et on entre dans le vif du sujet. Une longueur qui ne paye pas de mine du bas mais qui se redresse sévère avant de délicatement s’encaisser. Lois rate R2 à va directement à R3. Même avec notre 60 mètres ça me vaudra une dizaine de mètres de corde tendue.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Sous L4 un des clous de la journée. Une goulotte très encaissée se terminant par une chatière et un verrou un poil délicat.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Lois se fait petit à petit aspiré par le dièdre. C’est assez ludique au début puis il faut ensuite passer de profil en utilisant la fine couche de glace tapissant la paroi.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Sortie assez technique où après le verrou on s’extrait enfin des entrailles de la bête. Une longueur superbe à l'ambiance assez démente vue du dessus avec la route 400 m plus bas.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Après ça L5 est de facture plus classique au début (raide quand même) puis s’encaisse à nouveau pour nous offrir une sortie moins pentue mais assez délicate. On préférera d’ailleurs se glisser sous le bloc coincé plutôt que de le contourner par des dalles peu aimables.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

L6 pour finir encore bien raide mais bien fournie en glace.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Vu de l’intérieure pour nous rappeler que la cascade ça peut aussi faire mal aux bras.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

6 rappels pour continuer de profiter de cette superbe ambiance et on est de retour en bas absolument enchanté par ce joli voyage.

Ectoplasme un drôle de nom pour une bien jolie cascade

Les 5 premières longueurs de notre ligne du jour (L6 plus haut est masquée). De la cascade, de la  goulotte, du mixte, c’est vraiment très varié et on a adoré.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
pffffff et moi j'ai droit qu'a des trucs pas formés!
Répondre
J
Bah samedi dernier vu qu'on n'y voyait rien on n'avait guère le choix (les gens qui étaient aux clots se sont quand même pris qq trucs qui descendaient du haut...). Et pi dommage que t'es pas été dispo sinon tu serais venus avec nous. Mais bon là sauf redoux catastrophique y doit y avoir matière à faire encore...