Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 22:43

Petite session poudreuse en Chartreuse aujourd’hui. Si dimanche la trace était titanesque à faire là c’est beaucoup plus simple. Y a qu’à profiter de celles déjà faites à la montée puis ensuite trouver des zones non tracées à la descente. Ici  ça marche assez bien et comme ça, après un départ à 14h30, on pourra s’offrir une trilogie Baure/Charvet/Pravouta bien sympathique.

Powwow chartroussine

La troupe du jour, Cécile, Djérem, Pascal et Stéphane. La route est fermée au Baure en ce moment du coup on prend tout de suite à gauche par le GR pour accéder directement au point 1553, sommet mythique de tout renifleur de poudreuse grenoblois…

Powwow chartroussine

De celui-ci une traversée astucieuse nous permet de retrouver la voie normale du Bec Charvet. Si on y a souvent fait la trace aujourd’hui c’est beaucoup plus cool.

Powwow chartroussine

Du sommet la première descente du jour, la Charvet ouest, plus rarement tracé que la classique nord et encore vierge pour notre plus grand bonheur.

Powwow chartroussine

Une vraie goinfrerie

Powwow chartroussine

Qu’on engloutit avec plaisir.

Powwow chartroussine

Un petit remerciement à la célèbre baleine de chartreuse, assez rare finalement, mais qu’on croise toujours avec plaisir et on se fait une petite remontée à Pravouta. Toute la fin est glacial et dans la purée de pois (merci les traceurs des jours précédents)

Powwow chartroussine

Ambiance polaire au sommet autant vous dire qu’on ne traine pas. Direction à droite toute où comme souvent aussi quand c’est gavé de neige la forêt offre un parcours super skiant et très peu tracé.

Powwow chartroussine

Du coup à nouveau on profite.

Powwow chartroussine

On profite. Une fois sur la route même si la nuit approche on ne va pas s’arrêter là. On repeaute et un petit sprint nous ramène au Baure où on essaye cette fois l’itinéraire bis. Là il y a quelques traces, faut dire que tous les copains le connaissent bien  (y en a même qui sont venus trainer dans le coin entre midi-deux), mais bon c’est sympa quand même, même si sur le bas on n’y voit plus grand chose. Voilà  maintenant il fait nuit et vers 18h30 à la voiture on savoure pleinement ces presques 1300 m de Powwow chartroussine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires