Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 21:38

Cette semaine la sortie du mercredi aprem tombe un jeudi, bon apparemment ça marche pas mal aussi, enfin c’est ce qu’on se dit une fois au soleil qu’on ne pensait pas forcément trouver aujourd’hui.

Goulottes chamroussiennes...

Bon ceci dit le soleil, il ne dure pas vraiment longtemps et on replonge vite dans un épais brouillard. Heureusement qu’on connaît bien le coin. Du coup on arrive assez facilement dans le secteur de la goulotte du Bloc Coincé. On se prépare et sans corde ni sac je vais jeter un œil dans la goulotte du Chien juste à coté. On ne voit pas grand chose mais dans ces conditions ça a l’air plutôt facile, je gravis le premier ressaut puis le désescalade pour appeler Jacques. Aller on ne l’a jamais parcourue alors on va y aller vite fait, en mode léger ça ne devrait pas nous prendre longtemps

Goulottes chamroussiennes...

Un peu de brouillard, des rochers plâtrés, pas un bruit (pas vu de skieurs ni de grimpeurs dans le secteur aujourd'hui) vraiment une jolie ambiance ouatée.

Goulottes chamroussiennes...

2 petits ressauts glacés et ça déroule.

Goulottes chamroussiennes...

Dans le cirque sommital on laisse le large couloir de gauche pour sortir par la droite où c’est un peu plus technique. Au sommet on se dit que le plus rapide ce serait surement de désescalader. En prenant par le haut la sortie de gauche ça ne devait pas être bien compliqué. En effet ça passe très bien comme cela, une grosse demi-heure pour l’aller retour, cool, on a largement le temps d’aller  revisiter la goulotte du Bloc Coincé. La dernière fois il y avait un peu trop de neige fraiche, là ça devrait être parfait.

Goulottes chamroussiennes...

En plus le soleil revient alors. Un premier ressaut impeccablement glacé protégé par un spit.

Goulottes chamroussiennes...

Un deuxième avec 2 autres spits et hop je me retrouve sous le bloc d’où j'apprécie pleinement le lieu pendant que Jacques se fait plaisir.

Goulottes chamroussiennes...

Le relais en sortie du bloc. Ce coup-ci on a emprunté le bon passage complètement obstrué la dernière fois et qu’on n'avait même pas vu. Comme ça c’est beaucoup plus facile.

Goulottes chamroussiennes...

Plus haut ça déroule à nouveau. Le brouillard vient nous faire coucou de temps en temps

Goulottes chamroussiennes...

Mais on ne va pas se plaindre, dire qu’à 13h30 on était encore à Grenoble…

Goulottes chamroussiennes...

Une dernière longueur toujours délicieusement technique et hop on ressort au soleil.

Goulottes chamroussiennes...

Au dessus de la mer de nuages, ouah qu’est ce qu’on était bien ici aujourd’hui.  

Partager cet article

Repost0

commentaires