Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 19:06

On est beaucoup, pas tous randonneurs, pas tous rapides et avant on doit déposer les enfants au ski à Bonneval, sacré timing donc avant de pouvoir décoller. Mais aujourd’hui ça tombe bien,  comme il n’a pas gelé le timing est peu important. Il suffit juste de choisir un lieu nivologiquement calme.

Collective

Après des heures de préparation nous y voici

Collective

Le reste de la troupe, euh non je déconne c’est juste qu’il y a un sacré peuple au départ pour le refuge d’Avérole. Toute cette autre troupe d’ailleurs s’arrête au refuge.

Collective

Nous on continue au-dessus en direction du col de la Bessanesse.  Le but n’est pas le col bien évidemment vu les conditions, mais une petite bosse tranquille qu’on a repérée il y a deux jours.

Collective

Joli panorama néanmoins. L’amateur à l’œil aiguisé pourra voir d’ailleurs que le couloir nord-ouest de la Grandes Pareis n’est pas du tout praticable. 

Collective

Le « même » panorama sous un angle plus festif pour rester dans le thème principal de ce séjour à Bessans.

Collective

Après ça on peut avoir le sourire.

Collective

Descente en neige, comment dire, assez molle où chacun peut pleinement mesurer, outre sa technique, l’aisance de ses skis… (là aussi les Himalaya c’est pas mal).

Collective

Plus bas, c’est plus tassé et ça enchaine mieux. Petite balade sympa mais la journée n’est pas terminée alors après une pause au soleil sur la terrasse du gite chacun repart pour d’autres activités. Certains au départ du séjour pensaient à du ski de fond mais bon cette année ça fait déjà 2 semaines que le plateau de Bessans est vert alors on s’adapte.

Collective

C’est à pied (en footing ou même à vélo) qu’on parcourt les pistes de fond et en mode été il y a aussi des choses à voir et à découvrir

Collective

Ici les peintures rupestres de l’imposant et coloré Rocher du Château (un morceau de fond océanique colonisé par nos ancêtres).  

Collective

Là le spectacle des avalanches, pendant plusieurs minutes dans la cascade de la Frette.

Collective

Et pour conclure un petite vue sur l’Everest du lieu,  assez blanc en haut mais plutôt pauvre en neige sur le bas. Pour l’avoir déjà gravi 4 fois, là, même si ça doit passer, on peut surement trouver beaucoup mieux comme conditions pour profiter pleinement du seigneur de ces lieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires