Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 16:48

Que la matinée aujourd’hui alors un petit tour depuis Casserousse je n’y suis pas encore aller cette année. Je pensais bien qu’il y aurait du monde mais quand j’y arrive vers 9h… euh comment dire, il doit y avoir au moins une centaine de voitures et je me gare tout en bas près de la route. Un brin de causette au parking et hop c’est parti pour la balade.

Un joli et discret couloir de Belledonne

Ascension en musique et je remonte tranquillement la file. Les Pourettes y a pas à dire c’est beau. J’avais quelques idées en venant, compte tenu des conditions, l'une d'elle s’impose tout naturellement. Je vais aller sur l’Eulier pour revisiter loin de la foule son discret versant ouest.

Un joli et discret couloir de Belledonne

Sommet très panoramique d'où on peut contempler à loisir les multiples caravanes à l’assaut de tous les vallons derrière Chamrousse. Rien de tout cela pour moi, j’ai un peu l’impression de basculer dans un autre monde, aucune trace en effet dans la face ouest de l’Eulier, ni dans le "classique" couloir ouest de gauche (A10 dans le topo neige Belledonne), ni dans celui de droite. Je l’avais déjà parcouru il y a 7 ans et c’est lui que je choisis à nouveau aujourd’hui.  

Un joli et discret couloir de Belledonne

Voilà y a plus qu’à… Quelques mètres raides et glacés pour entrer mais contournés par la droite et hop je bascule dans mon monde. 

Un joli et discret couloir de Belledonne

Rochers plâtrés,  neige excellente, un peu de pente…. Quelle ambiance !

Un joli et discret couloir de Belledonne

La suite, la neige part en petites coulées de surface et semble cascader un peu plus bas où effectivement je devine une étroiture… ah, ah, alors passera, passera pas ? Dans ce genre de terrain normalement j’ai de la ressource (quoique là je n’ai ni crampon, ni piolet) alors je l’approche tranquillement. La neige reste très bonne jusqu'à l’atteindre… Y a bien un peu de glace mais ça devrait aller.

Un joli et discret couloir de Belledonne

Quelques escaliers d’approches, un peu d’élan et hop ça passe facile d’autant que dessous la neige est toujours excellente.

Un joli et discret couloir de Belledonne

Plus bas ça s’élargit et c’est toujours aussi beau.

Un joli et discret couloir de Belledonne

Après 200 m environ je quitte le couloir principal qui semble se rétrécir (mais peut-être il passe) pour une contre pente à croquer…

Un joli et discret couloir de Belledonne

La preuve…

Un joli et discret couloir de Belledonne

Celle-ci me ramène sous la Brèche des Pourettes au débouché du couloir ouest "classique".  Ouah plus de 300 m de couloir, plus joli et au tracé plus direct que le ouest "classique" je trouve. Je n’ai qu’un regret, ne pas avoir trouvé quelqu’un avec qui partager ce petit bijou…

Un joli et discret couloir de Belledonne

Pour l’heure 100 m de trace et je rebascule sur l’itinéraire les Pourettes qui même s’il n’est pas très skiant passe quand même très bien avec cette belle neige. Et puis ouf, comme hier je serai à l’heure avec le pain frais et les petits en cas pour l’apéro, pour le repas de Pâques cette fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires