Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 07:22

C’est ce qu’on recherche en ce moment. 2 exemples, à Livet d’abord. Force est de reconnaitre que vu de la route en passant, cette falaise ne paye pas de mine et ne fait pas vraiment envie. Et pourtant c’est justement cette situation à l’ombre et près de l’humidité de la Romanche qui si elle peut rebuter par temps frais, est justement un atout par forte chaleur.

Petites escalades au frais

Pas de marche d’approche puisqu’on gare la voiture au pied, quelques vues sympathiques ici sur la célèbre Walker de Livet (là il doit y faire bien trop chaud...).

Petites escalades au frais

Et de l’escalade raide et continue même à des niveaux modestes et même si certaines parties sont un peu moussues, bref pour occuper une heure ou deux c’est bien plus intéressant que ça en à l’air.

Petites escalades au frais

Au col du Coq ensuite. Je n’y avais jamais grimpé la partie principale appelée le Château. C’est un peu patiné mais la difficulté est modeste et dans ce niveau (4/5) c’est vraiment fort joli.

Petites escalades au frais

Dès qu’on sort des arbres le cadre et la vue sont splendides.

Petites escalades au frais

De 20h à 21h30 malgré les 37/38 annoncés à Grenoble on y a grimpé au frais (24 quand même au col...) et dans une ambiance fort conviviale (merci aux 2 cordées méridionales pour les accents chantants…).

Petites escalades au frais

Le tout conclu par un pique-nique avant de redescendre dans la fournaise (et non malgré les apparences Thomas et la bière ce n'est pas ça encore), cool mais surement très fréquenté parfois.   

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article

commentaires