Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 23:03

Souvent les copains me taquinent en me disant que je préfère sortir avec des filles et qu’au printemps j’ai du mal à me lever tôt pour aller randonner à plus de 10km de Grenoble. Sûr qu’on ne peut pas toujours leur donner tort, aujourd’hui par exemple…

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Départ à 9h de la voiture pour un petit Brouffier avec Agnès. Comme souvent à cette époque les conditions y sont excellentes. On chausse au parking d'été, ensuite il y a juste un micro déchaussage de 50 m pour rejoindre l’axe de la combe.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Plus haut on prend notre temps et ça déroule tranquillement.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Sommet sur fond de Vercors et de Grenoble.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Dans l’autre sens la descente est parfaite, il est la bonne heure, c’est décaillé à point.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Au passage notre spéciale dédicace à Nath et Cyril 

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Et en tirant bien à droite on rejoint skis aux pieds la route à quelques mètres de la voiture. Cool et parfait, on sera à l’heure pour le déjeuner.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Une petite sieste, et hop à 16h30 après s’être rejoint au pied du Murier c’est vers le Grand Colon qu’on va avec Julie pour terminer l’après-midi. Le décor est connu, baskets, petites fleurs, un peu de neige… 

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Cette fois on ne met pas les skis et ça monte tout seul.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Sur le haut si je termine sans problème par l’arête en baskets (ouf ça y est le premier Grand Colon/baskets est officiellement validé) , Julie qui essaye ses nouveaux skis, les chausse sur la calotte pour les 150 derniers mètres.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Au sommet on attend que le soleil qui c’était un peu voilé réapparaisse et hop c’est parti pour une jolie descente.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

La petite couche de neige de ces derniers jours donne un peu de relief et glisse parfois sur la couche  de sable, mais ça descend sans problème.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Julie apprécie pleinement ses skis. Toujours pas de déchaussage mais un peu de bricolage dans les vernes pour contourner l’étroiture.

Un Brouffier, un Grand Colon what else ?

Et on termine par un peu de slalom spécial et un peu de ménage pour les suivants. Voilà, une super journée où dans des horaires complètements normaux, j'ai pu profiter de 2 petites randos sympas et en bien agréable compagnie, ah, ah, ah c’est un peu ça la magie grenobloise. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires

stef 27/04/2016 09:32

Refait hier pm; tu peux y retourner, ça descend encore à l'intermédiaire sans souci moyennant le bricolo au milieu; il y a 15 de plus sur la calotte, en poudre hier...Bon ski.

Jo 28/04/2016 22:49

Je vais attendre que ça refonde un peu.... pour la montée en basket. A+ Jo

Nath 23/04/2016 13:59

Salut Jo, effectivement je confirme que certains copains te taquinent, et je dirais même que certains (que je garderai anonymes) taxent certaines de tes sorties de "Bertonchinettes"....Un nouveau nom à la mode pour désigner une sortie au dénivelé un peu trop modeste et aux horaires tardifs qui laisse ensuite une place de choix à la sieste.
Alors moi je vote pour les "Bertonchinettes".....J'ai bien apprécié notre Moucherotte-papotage avec Agnès (bah oui on ne se voit une fois par an !) et ma petite classique de Brouffier, que j'ai fait jeudi dernier, avec à peu près les mêmes conditions et aussi depuis Combe-Oursière. Bizz à vous et à bientôt, Nath

Jo 24/04/2016 09:14

Merci Nath pour ce commentaire auquel je souscris totalement (et une bise à un des anonymes)... bah puis avec les jours qui rallongent "les bertonchinettes" on peut même en faire plusieurs dans la journée. J'ai même toujours rêvé d'en faire trois mais il y a souvent plus assez de neige pour commencer par une "vercorsesterie"