Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 10:07

Un départ un peu tôt de Grenoble, encore que 5h pour l’époque ça reste somme toute assez raisonnable, et après à peine 150m de portage avec Loïsyann on chausse les skis sur les pistes d’Aussois.

Au pays de l'oxygène plus rare

Montée à l’ombre pour rejoindre le vallon de la Fournache.

Au pays de l'oxygène plus rare

Devant nous le joli cirque de la Fournache avec le couloir de la Lauza  qui permet un accès simple et rapide à la chaise du pape et aux chaudes pentes sommitales de la Dent Parrachée

Au pays de l'oxygène plus rare

Au sommet de la Pointe de la Fournache, notre objectif initial était de redescendre par la face nord ouest mais comme on le craignait un peu celle-ci, en haut au moins, a bien été décapée par le vent du nord. Je l’avais déjà skiée en poudre tassée il y a… pff, j’étais encore étudiant, là du coup ce n’est pas vraiment tentant.  Bah aucun de nous n’a jamais skié le couloir de la Lauza alors pour cette fois on s’en contentera.

Au pays de l'oxygène plus rare

La Chaise du Pape en poudre réchauffée c’est assez rare.

Au pays de l'oxygène plus rare

Dans le couloir de la Lauza, poudre sur neige bien irrégulière, pas du grand ski.

Au pays de l'oxygène plus rare

Mais une bien jolie ambiance.

Au pays de l'oxygène plus rare

Plus on descend plus le ski devient agréable pour se terminer par un transfo sympa qui nous ramène à quelques minutes de la voiture. Un départ de la maison à 5h, le sommet vers 11h dans un cadre somptueux puis de nouveau la maison à 15h pour commencer la deuxième journée, même si ça tirait un peu sur la fin de la montée c’est un peu exigeant mais toujours magique ces voyages instantanés au pays de l’oxygène plus rare. D'autre infos et photos ici, imressions et photos de Loïsyann là.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires