Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 13:03

La falaise de l’Eldorado au Grimsel il y a longtemps que j’avais envie d’aller la découvrir, j’en salivais même d’avance… C’est un peu loin mais avec un départ de Grenoble la veille au soir et au moins 2 jours sur place pour profiter de l’endroit ça le fait bien.

Grimsel Eldorado Septumania

Nous y voici donc, peu de dénivelé d'approche mais quand même 1h30 de marche pour remonter tout le lac, sentier agréable certes mais c’est quand qu’on la voit cette mythique paroi ?

Grimsel Eldorado Septumania

Ça y est la voilà, ouah magnifique… (et encore du bas on ne voit pas le dernier tiers).

Grimsel Eldorado Septumania

8h50, une cordée a déjà gravi plusieurs longueurs de Motorhead (2 cordée de 3 arriveront ensuite)  nous on est seul et on attaque Septumania. Les 3 premières longueurs côtoient une goulotte lissée par l’eau, adhérence parfois délicate, il faut apprivoiser la bête…

Grimsel Eldorado Septumania

Et se décaler un peu pleine dalle pour trouver quelques réglettes salvatrices et même une belle fissure pour la fin de L3 où on peut placer quelques friends.

Grimsel Eldorado Septumania

L5 ça y est c’est parti pour quelques belles longueurs en dalle, l’équipement est lointain mais plutôt correct pour un amateur de dalle…

Grimsel Eldorado Septumania

L6 sélogienne… nous on adore. A droite la cordée matinale dans L8 de Motorhead.

Grimsel Eldorado Septumania

Notre L8, on retrouve quelques écailles et fissures

Grimsel Eldorado Septumania

Début de L9 et de profil la fissure dièdre de Motorhead (L7)

Grimsel Eldorado Septumania

Fin de L9, et oui il y a aussi de jolies fissures dans Septumania pour quelques pas en dulfer pas trop durs et bien agréables. 

Grimsel Eldorado Septumania

L10 la longueur clé en dalle. Elle commence par une jolie fissure bien protégée puis se poursuit par une dizaine de mètres sans rien qui nous ont paru bien délicats avant le passage clé qui lui est très bien équipé. 8 points en tout dans cette longueur c’est le max pour la voie, ça n’empêche pas pourtant une section un peu expo où ne peut absolument rien ajouter.

Grimsel Eldorado Septumania

Déjà 10 longueurs une petite pause s’impose pour relaxer un peu les pieds…

Grimsel Eldorado Septumania

D’autant qu’il y a encore un bout de chemin à faire et que la suite paraît bien prometteuse. Au-dessus et à gauche d’Antoine la jolie fissure de L12 et un peu plus haut la grosse écaille de L13.

Grimsel Eldorado Septumania

L12 où il faut poser quelques friends si on veut se protéger.

Grimsel Eldorado Septumania

L’écaille de L13 donc, à empoigner fermement

Grimsel Eldorado Septumania

Pour une longueur encore splendide (mais ça bon elles le sont toutes…)

Grimsel Eldorado Septumania

Comme l’ambiance ici

Grimsel Eldorado Septumania

L’avant dernière, sur le papier ça devrait rouler mais pourtant avec le passage déjà évoqué de L10, on y a aussi trouvé une section un peu piquante. Hum, hum c’est juste pour nous rappeler que si au niveau cotation ça reste raisonnable, sur le terrain définitivement, même si le réquipement de 2011 a bien adouci les choses, on n’est encore loin d'une falaise aseptisée, ce qui fait d’ailleurs tout le charme et le mythe de cette paroi.

Grimsel Eldorado Septumania

Ca y est L16 qui pour le coup est vraiment une formalité, et on peut enfin laisser nos pieds respirer. 5h d’escalade intense, ouah quel beau voyage, on a vraiment adoré. Pour Antoine après Métal Hurlant et Motorhead c’était le troisième cette année sur l’Eldorado et il n’en est pas lassé.

Grimsel Eldorado Septumania

La descente est facile même s’il faut rester attentif, un petit rappel, un peu de désescalade ou un autre rappel et le crux : se jouer habilement des zones marécageuses du bas. Et nous voici de retour sur le sentier.

Grimsel Eldorado Septumania

Ambiance bucolique pour en terminer. Environ 500m de dénivelé en tout, pff si sur le papier cette course a les mensurations d'une bertonchinette, c'est bien plus que cela. 10h voiture/voiture et 16 magnifiques longueurs d’escalade,  ami grimpeur si tu en as l'occasion va y faire un tour, tu as le choix dans les voies et sans l'engagement de parois beaucoup plus hautes tu ne seras surement pas déçu, d'autant plus qu'au retour la bière en terrasse du Grimsel Hospice est excellente…

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article

commentaires

Simon 17/09/2016 18:50

Magnifique! Quel rocher et quel cadre! Ça donne vraiment envie.

Jo 21/09/2016 22:25

Oui vraiment très beau, on essaye de s'en faire une cet automne...

CyrilG 12/09/2016 14:47

C'est pas qualifiable de "Bertonchinette" ça! 1h30 d'approche et 500m d'escalade.... (sans compter les heures de voiture en plus!)
Mais c'est vrai que ça donne envie!

Jo 12/09/2016 18:38

On y va quand tu veux suffit de se libérer 2j au moins et d'avoir la mto qui va avec...et non effectivement c'est un peu plus qu'une bertonchinette. le lendemain en mode cool on a fait plus prêt et plus court, y a un chois dingue par là bas.

le grimpeur masqué 12/09/2016 06:00

Très belles photos, commentaires à la hauteur. Tout ça donne envie à ceux qui ne connaissent pas le lieu et à moi me permet de revivre une super journée.