Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 07:52

Une petite ligne repérée lors d’une balade précédente, elle ne semble pas bien difficile mais le haut parait terriblement esthétique, difficile d’y résister du coup….

Les déclices d'un hiver sans neige...

Nous y voici donc avec Georges, prêt à redécouvrir après une première expérience il y a quelques dizaines d’années, les joies de la cascade de glace.

Les déclices d'un hiver sans neige...

200 mètres de marche d’approche, c’est cool et le glaciériste flemmard frétille à l’idée de découvrir une nouvelle ligne…

Les déclices d'un hiver sans neige...

De petits ressauts pour commencer, idéal pour se remettre en jambes et en bras, hum, hum Georges ce bras gauche il part vraiment dans tous les sens…

Les déclices d'un hiver sans neige...

Glace lisse et bien dure, ça fait les mollets

Les déclices d'un hiver sans neige...

Relais sur broches

Les déclices d'un hiver sans neige...

Brochage cool et langue de glace qui serpente au milieu du rocher, c’est vraiment très joli tout cela

Les déclices d'un hiver sans neige...

Relais encore

Les déclices d'un hiver sans neige...

Et le clou de la balade, les 2 longueurs finales, celles qui nous faisaient saliver depuis le bas.

Les déclices d'un hiver sans neige...

On ne sera pas déçu, c’est facile mais diablement classe.

Les déclices d'un hiver sans neige...

En plus la glace y devient sorbet

Les déclices d'un hiver sans neige...

Trop bon non ?

Les déclices d'un hiver sans neige...

La sortie, on s’arrête ici, plus haut ça deviendrait de l’alpinisme ou même du ski puisque ce jour et par bon enneigement on était descendu par les dalles à droite de Georges. Aujourd’hui après quelques franchissements d’arcosses un peu rigolos, en suivant les traces de chamois, par un cheminement astucieux on rejoint facilement l’attaque. Voilà pour cette bien jolie ligne facile, à ne pratiquer bien sûr que les années de disette neigeuse puisque sinon, outre quelle est dans l’axe de toutes les coulées qui viennent du dessus, elle ne doit même pas exister car entièrement recouverte par la neige.

Partager cet article

Repost 0

commentaires