Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 17:15

Une belle journée, un bon regel annoncé, il était enfin temps d’aller visiter cette autre petite couenne vercatorienne repérée, comme la précédente, lors notre balade à la Petite Moucherolle et revue un peu après à l’occasion de notre session goulotte aux Deux Sœurs.  

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Aujourd’hui je suis avec Ludwig le local de l’étape et vue sous ces angles (photos du 24/01 et du 25/02) ça a l’air sympa non ?

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Bon pendant l’approche c’est un peu moins sexy car comme on est sorti de la forêt bien à gauche, les traversées dans les pentes d’herbe toutes purgées jusqu’au sol ne sont pas des plus excitantes. Enfin bon une fois dans l’axe ça à l’air pas mal, d’autant qu’en allant plus à droite pour apercevoir la sortie on voit que celle-ci aussi semble tout à fait bien.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Un ressaut rocheux à mi pente se contourne par une raide contre pente rive gauche.  

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Et nous revoici dans l’axe sous la partie sommitale.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Son étroiture devrait passer sans déchausser, cool…

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Au sommet de la Roche du Coin un petit vent du sud nous cueille. Le temps pour Ludwig de remonter son surf et hop on y va.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Descente à 9h15, les conditions sont parfaites, l’entrée est large avant de plonger sur l’étroiture.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

« MLF approved » pour sûr, quelques mètres en escalier (mes 178 effleureront un peu les rochers mais vraiment à peine).

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Et Ludwig s’envole…

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Après cela quelques virages bien plus au large

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Et on traverse pour retrouver notre contre pente.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

C’est bien raide.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Mais l’expo diminue rapidement et la neige est vraiment parfaite alors on profite et on se fait plaisir.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Le couloir final, quelques coulées l’ont un peu trafollé mais la neige bien souple compense aisément ce désagrément. 

Encore un jolie couenne vercatorienne...

Au-dessous on ne traverse pas cette fois, on évite les coulées et on profite de grandes pentes bien lisses, celles-ci nous ramènent sur la piste.

Encore un jolie couenne vercatorienne...

De laquelle on peut se laisser glisser tranquillement vers Puy Trangoullia, 100 m de portage à peine pff on ne va pas se plaindre, décidément ce coin aura été bien généreux avec nous cette année. Autres infos et photos ici.

Post-scriptum : sur ma terrasse au soleil ce midi le journal de 12h sur France-Inter commence d’emblée par Tombé du Ciel, aïe, aïe me dis-je… je sais tout suite que le grand Jacques nous a quitté.  Sûr c’est la vie mais quand même… Alors merci Monsieur HIGELIN pour toute cette poésie loufoque, pour ces ambiances Champagne, pour la Ballade de chez Tao toujours la Tête en l'air... pour ces multiples concerts parfois infinis où public et musiciens finissaient complétement rincés mais heureux de tes délires improbables (comme ce soir là par exemple)… Monte bien haut dans ton Aéroplane blindé et longue vie à ta poésie.    

Partager cet article

Repost0

commentaires