Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2018 7 06 /05 /mai /2018 07:33

Au départ je n’aurais pas forcément choisi de venir randonner ici mais comme ce week-end on fêtait l’anniversaire de Jean Luc à Gresse je me dis qu’un truc à la mode "Grand Colon/baskets" ça peut peut-être jouer.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Après les "agapes" de la veille, vers 8h j’attaque donc skis sur le sac, c’est un peu couvert et la neige parait bien loin mais ce n’est qu’une impression en fait

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Un peu plus haut le soleil est là et je chausse.   

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

L'accès au Pas est sans souci et me voici sur les crêtes, l’enneigement y est un peu discontinu.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Mais une fine bande de neige, résidu des énormes corniches qui peuplaient encore l’endroit il y a quelques temps, me permet de monter à ski à quelques dizaines de mètres du sommet.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Corniche finissante et petite fenêtre sur Gresse où les copains dorment encore.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Du dessus le Pas de la Posterle qui passe encore bien à ski.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Du sommet vers le sud, Grand Veymont, Petit Veymont (un autre plan possible avec très peu de portage…) et Mont Aiguille.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Vers le bas, la petite combe nord qui permet de prolonger la descente.   

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

La barrière est, bien déneigée quand même si on regarde au nord, mais bon pour un 6 mai…

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

La descente est plaisante sur ce névé parfait, je ne résiste donc pas à un petit bonus en ouest avant de remonter au Pas.

Pierre Blanche par le Pas de la Posterle

Un dernier coup d’œil et la neige me ramène à 200m de dénivelé de la voiture, pff je ne remettrai même pas les baskets pour parcourir ces paisibles pelouses. Vers 10h30 je suis à l’heure pour le petit dej et l’autre balade, à pied celle-ci…   Hum, hum 1000m de déniv dont 800 m skié, quel plaisir d'être encore sur les planches en mai dans le Vercors. 

Partager cet article

Repost0

commentaires