Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 17:16

Un petit tour dans les Aiguilles de l’Argentière aujourd’hui pour profiter de la neige encore bien présente dans le secteur.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

On porte à peine

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Les girls ont le sourire

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Les boys aussi. Normal le coin est quand même sympa. Toutes ces petites aiguilles avec leurs brèches à franchir, leurs arêtes à chevaucher et leurs faces à grimper c’est un sacré terrain de jeu. Après le col de la combe et avant la brèche du chien, on se sépare, Jérôme et Pascal continuent tout droit, les Cécile, Juliette, Seb et moi passons par l’Aiguille d’Olle, un petit concentré de ski/alpiniste facile.  

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Un esthétique couloir.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Qui débouche à une selle au-delà de laquelle on poursuit par une traversée un poil gazeuse.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Une belle arête pour terminer.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Et un petit couloir pour redescendre où à la vue le style impeccable de Cécile on pourrait même penser que la neige est bonne.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Bon ce n’est pas vraiment le cas, mais ça ne nuit pas à l’élégance du parcours.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Après cela on remet les peaux pour se retrouver tous à la brèche de l’Argentière puis sur les crêtes de la Marmottane pour un  pique-nique décontracté.   

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

La descente de la combe de la Croix en neige toute molle n’est pas si mal et offre toujours de jolis coups d’œil…

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

On repasse à pied pour retraverser vers le col.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Et rejoindre les petites fleurs.

Un tour dans les Aiguilles de l'Argentière

Et le final traditionnel en cette saison...

Partager cet article

Repost0

commentaires