Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 13:26

J’avais fait cette traversée avec Agnès il y a fort longtemps par une belle journée de novembre au-dessus d’une mer de nuages. On avait accédé aux arêtes par le Z et on était redescendu par le couloir de Clémencière, j’en gardais le souvenir d’un truc assez alpin finalement à 2 pas de Grenoble. Aussi quand Cécile me dit qu’elle a envie de faire ça depuis très longtemps et bien feu on y va…

Traversée des arêtes du Néron

Cette fois c’est en partant de Narbonne et en mode fast/light qu’on s'y attaque. Enfin au début ce n’est pas très fast car on peine un peu, en voiture, à traverser Grenoble et à trouver l’accès au départ.  Bon une fois qu’on y est par contre ça roule… Un petit passage sous Narbonne plage pour les grimpeurs.

Traversée des arêtes du Néron

Et sans même y penser on fait connaissance avec Lucky Luc (depuis le temps que je le voyais sur les photos partagées par Yvon).

Traversée des arêtes du Néron

Le profil de la suite s’affine doucement.

Traversée des arêtes du Néron

On double quelques groupes.

Traversée des arêtes du Néron

On profite de ce coup d’œil unique sur l’agglo.

Traversée des arêtes du Néron

On met un peu les mains par endroit mais à peine.

Traversée des arêtes du Néron

Jusqu’au premier passage vraiment rocheux au-dessus du couloir en Z.

Traversée des arêtes du Néron

Ensuite ça alterne entre franc chemin

Traversée des arêtes du Néron

Et petit passage d’escalade facile ici

Traversée des arêtes du Néron

ou là sur ce bel éperon.

Traversée des arêtes du Néron

Avant le pique-nique 5 étoiles sur les terrasses sommitales.  

Traversée des arêtes du Néron

Après cette petite pause c’est reparti et Cécile joue les funambules en direction du sommet nord et du couloir de Clémencière.

Traversée des arêtes du Néron

Une fois celui-ci atteint après une petite variante versant est qui nous fait découvrir une arche, on rejoint à nouveau l’arête pour filer jusqu’au belvédère de Quaix. Super joli et un poil vertigineux…

Traversée des arêtes du Néron

Bon après celui-ci on comprend effectivement pourquoi le couloir de Quaix n’est pas très fréquenté… c’est parfois un poil technique et surtout humide et très glissant, enfin seul et avec le pied montagnard ça le fait bien.

Traversée des arêtes du Néron

Une fois en bas même si on peste contre le sentier qui, encore bien glissant, ne cesse de nous emmener encore plus au nord alors que nous c'est vers le sud qu'on veut aller … On fait contre mauvaise fortune bon cœur et on le suit jusqu’au bout où il finit bien effectivement par revenir vers le sud pour nous ramener sur une piste.

Traversée des arêtes du Néron

Un peu de footing sur celle-ci avant une fin complétement renversante au milieu les champs…Et Voilà merci Cécile c’était vraiment une fort jolie boucle pour profiter cette parfaite journée d’automne.  

Partager cet article

Repost0

commentaires