Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 17:43

Notre balade estivale annuelle avec l'ami Cyril, l'an dernier c'était ici, cette année Cyril ayant une furieuse envie d'aller voir les étoiles il me convainc d'aller bivouaquer 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Du coup vendredi après un départ à 21h30 de la Bérarde on part dans le vallon des Etançons dont Cyril m'a vanté les superbes plages de sable fin... Bon de nuit c'est pas si évident à trouver et puis si finalement nous y voici. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Et y a pas à dire c'est superbe.

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Une nuit la tête dans les étoiles, un super lever de lune. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Puis le jour qui se lève doucement, au loin quelques frontales virevoltent déjà sur dame Meije ou sur le sentier d'accès au Pic Nord des Cavales, ouah sûr que ça vaut tous les hôtels de la terre !!!

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Le petit déjeuner est frugal (c'est qu'on est parti en mode light) et on décolle rapidement pour notre petite marche d'approche.  

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Une bonne heure et demi quand même pour atteindre la facette nord de l'Aiguille de la Gandolière où se déroule Gandonéon

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

L'accès à l'attaque implique le franchissement d'un névé parfois retorse qui peut nécessité les crampons. Bon nous on a choisi l'option basket avec 1 micro piolet pour deux. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Bah ça le fait et après avoir mis les chaussons dans la roture (toujours un peu impressionnant ce truc), Cyril réémerge pour atteindre R1 ( 3 spits sont en place dont 1 quasi dans la roture, donc pas de stress en fait) 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

La suite se déroule sur un fort joli rocher, assez redressé dans les 5 premières longueurs.

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Coté paysage c'est pas mal non plus... 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Vue de R4 le seul relais inconfortable de la voie. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

On prend doucement de la hauteur. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Dans L9 splendide dalle tout en traversée où il faudra mousquetonner quelques points lors de la redescente.  

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

A la sortie, du Pic Maître à la Barre on en prend plein les yeux.  

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Une dizaine de rappels où il faut rester concentré mais qui dérouleront sans soucis. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Un clin d’œil au Replat

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Un petit zoom sur la Meije

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Une petite pause vers le Chatelleret où on retrouve la foule. 

Gandonéon à l'Aiguille de la Gandolière

Avant de retrouver le bivouac et les bières qu'on avait mis au frais dans la rivière. On commence à être un peu fourbu (6km du Chatelleret à la Bérarde ça parait un poil longuet au retour). Un coup d’œil sur le Mayer, c'est pas un scoop, l'été il n’existe plus en fait et vers 17h30 on est à la Bérarde. Voila il ne reste plus qu'à rentrer après cette splendide chevauchée.... Y a pas dire les Ecrins c'est bô mais ça même si on a moins le temps d'en profiter, y a longtemps qu'on le sait. . 

Partager cet article

Repost0

commentaires