Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 16:27

On poursuit notre week-end avec MC en Vercors. Ce dimanche il commence à la Molière. 

Flambloyance Vercatorienne encore...

Histoire de voir le soleil se lever. Vers 8h15 il se pointe juste derrière Chamrousse, à gauche de dame Meije, on profite du spectacle. 

Flambloyance Vercatorienne encore...

Puis on se réchauffe tranquillement, c'est si bon d'être seul ici

Flambloyance Vercatorienne encore...

Avant de redescendre dans la fosse (il faisait -5 au petit matin à Méaudre) prendre le petit dej avec le reste de la troupe. On est en mode cool tout le monde attend que le soleil chauffe tout cela avant de bouger.

Flambloyance Vercatorienne encore...

De mon coté j'ai rendez vous vers 11h30 avec Jean Claude, un peu de voiture, un peu de marche et vers 12h15 on attaque les rappels versant ouest des Rochers de Gonson 

Flambloyance Vercatorienne encore...

Le soleil commence doucement à lécher la falaise. 4 rappels qui déroulent dans cette toujours belle ambiance d'automne et nous voici en bas. 

Flambloyance Vercatorienne encore...

Boris et Cyril avec qui on fait connaissance attaque la première longueur commune à nos 2 voies. On patiente un peu puis on y va tranquillement en parallèle (en bonne intelligence et bonne humeur ça le fait bien)

Flambloyance Vercatorienne encore...

On part ensuite vers la gauche. 

Flambloyance Vercatorienne encore...

Une longue traversée plutôt jolie. 

Flambloyance Vercatorienne encore...

Vient ensuite le crux de la voie, 5c+ que dit le topo. Hum, hum surement un peu plus, enfin bon ce n'est que notre avis de futurs croulants...  

Flambloyance Vercatorienne encore...

Le reste est effectivement plus simple.

Flambloyance Vercatorienne encore...

Une dernière longueur au dessus de l'océan coloré

Flambloyance Vercatorienne encore...

Et nous voici à nouveau sur la crête. Pour le côté pratique la voie remontée s'appelle Directissima un poil plus technique on a trouvé que les cotations ne le laissent supposer. Enfin bon ce n'est toujours qu'un avis de futurs croulants venus surtout ici pour profiter en toute décontraction du cadre splendide et de la la flambloyance automnale... Sûr que sur ce point on n'a pas été déçu. 

Partager cet article

Repost0

commentaires