Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2022 2 30 /08 /août /2022 15:39

Deux noms qui vont de paire pour un alpinisme et qui résonnent forcément avec Cervin et Grandes Jorasses. De mon coté si j'avais déjà vu de près et même été au sommet de ces 2 derniers je n'avais jamais vu l'Eiger autrement qu'en photo. 

Eiger - Grindelwald

Cette année après avoir été effleurer un autre mythe c'était donc l'occasion. Autant vous le dire tout de suite, de prime abord c'est beaucoup moins sauvage. Grindelwald c'est aussi la Suisse riche. Mais si vous y croiserez tout une faune touristique assez haut de gamme vous pourrez aussi y être relativement à l'écart et tranquille. A l'Eigernordwand camping par exemple où voir tous les jours le soleil se lever puis se coucher sur l'Eiger c'est un luxe plutôt sympa. 

Eiger - Grindelwald

Nous pour la visite on commence par le haut avec un accès par l'Eiger Express, le top de la modernité d'ici, avec sa gare de départ et ses boutiques de luxe on se croirait dans le hall d'un aéroport. Bon une fois à l'Eigergletcher, si il y a bien  encore quelques touristes en sac Channel on s'en détache vite pour profiter du panorama, ici sur la Jungfrau  

Eiger - Grindelwald

Là sur le Mönch et l'Eiger. Avant de redescendre par l'Eiger trail.

Eiger - Grindelwald

Un sentier chargé d'histoire forcément.

Eiger - Grindelwald

Il est super bien aménagé 

Eiger - Grindelwald

Et permet en un rien de temps d'être tout près de la face nord.

Eiger - Grindelwald

Tellement à coté d'ailleurs que je me dis que ça serait dommage de pas aller la voir de plus près. Une quinzaine de minutes sur une sente dans les éboulis, quelques ravines profondes à traverser. 

Eiger - Grindelwald

Et hop j'y suis. Le début de la voie classique attaquant maintenant par une vire facile j'ose même m'y aventurer un peu pour quelques photos un peu irréalistes. C'est le paradoxe de cette face, dure et engagée une fois dedans, mais vraiment facilement accessible si on compare à ses homologues du Cervin ou des Jorasses.   

Eiger - Grindelwald

Un petit zoom sur la sortie de la rampe qui parait toute proche mais qui est pourtant si loin... 

Eiger - Grindelwald

Là sous le pilier où se déroule Patianca (8a - 900 m Stephan Siegrist /Uli Steck - 2003 ou La Vida es silbar (7c+ 900 m les mêmes en 1998/2000)

Eiger - Grindelwald

Rien de tout cela pour moi aujourd'hui (et même jamais) juste quelques dizaines de mètres facile dans la face.

Eiger - Grindelwald

Avant de redescendre rejoindre Agnès.

Eiger - Grindelwald

Avec toujours quelques moments d'histoire (je ne sais pas à qui est destiné cette vieille croix) 

Eiger - Grindelwald

Et la civilisation jamais loin avec ces fenêtres perdues en pleine face.

Eiger - Grindelwald

Un dernier coup d'œil. 

Eiger - Grindelwald

  Et on poursuit tranquillement notre balade. 

Eiger - Grindelwald

Même après cet été torride on trouve encore quelques névés (c'est qu'on est quand même en nord) 

Eiger - Grindelwald

Après être passé sous toute l'arête de Mittellegi on se retrouve dans le vallon qui mène au glacier d'Ischmeer 

Eiger - Grindelwald

Où Agnès se détend sur fond de Finsteraarhorn

Eiger - Grindelwald

Avant de retrouver les verts pâturages de Grindelwald pour une belle bambée finalement même en partant de tout en haut

Eiger - Grindelwald

Le soir on profite du sunset.

Eiger - Grindelwald

Avant le lendemain qui sera sous le signe du vélo pour moi. Une montée de Grindelwald à la Kleine Scheidegg, 1100 de déniv sur une route pour les 3/4 puis une bonne piste. En VTT sur le papier ça parait cool, ça se fait bien effectivement mais alors quels pourcentages !!! Le panorama de là haut se mérite vraiment. 

Eiger - Grindelwald

Et la bière aussi du coup. 

Eiger - Grindelwald

La vue classique moins écrasée qu'hier de la face nord dont on mesure bien l'ampleur 

Eiger - Grindelwald

Je vais voir un peu plus haut.

Eiger - Grindelwald

Un petit zoom sur le Mönch. 

Eiger - Grindelwald

Avant une descente qui déroule en empruntant tous les chemins rencontrés. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

S
Impressionnante cette face et quel paysage : j'adore !
Répondre