Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 12:06

Quand il fait beau mais qu’on a rien prévu, pour improviser quelque chose il reste le VTT. Pour quelques heures et sans aller bien loin la région regorge de possibilités. L’occasion donc aujourd’hui de faire un tour vers St Paul-de-Varces.

En quelques jours la neige a bien fondu et les crêtes Pic Saint Michel/Cornafion retrouvent un look automnal plus classique pour l’époque. Il y avait longtemps que je n’étais pas retourné dans ce coin en VTT et le parcours du jour, que j’avais déjà fait de nombreuses fois dans les 2 sens a un peu changé. Les chasseurs que l’on rencontre sur la montée vers la montagne d’Uriol nous disent que le sentier qu’on prend est barré par le propriétaire de la ferme d’Uriol et qu’on ne pourra pas passer. L’un d’eux nous conseille même de rejoindre la crête par le circuit de la Lampe. On ne sait pas vraiment si c’est juste pour qu’on les laisse tranquille, en effet ils sont en poste jusqu’à la ferme, mais comme on n’est jamais passé par-là on essaye.
Ca monte raide et après un peu de poussage on débouche sur la crête 150 m plus haut qu'habituellement. C’est étroit mais roulant avec de beaux points de vues et quelques passages un peu technique. Pour la suite il nous faut encore ruser avec les barbelés et les panneaux propriété privée (les chasseurs avaient raison ça doit bien être barré à la ferme d’Uriol) puis on retrouve le parcours classique. Un sentier d’abord à flanc, qui semble très peu fréquenté, puis à partir d’Uriol, la large route forestière qui monte depuis Vif.
Si on fait abstraction de l’énorme ligne à haute tension qui barre tout ce versant, la vue est très jolie à cheval entre Drac et Vercors. Il fait bien bon et après l’hiver du milieu de semaine on est revenu à des températures très douces (tien on aurait sûrement pu grimper aujourd’hui…).
Les belles couleurs d’automnes sont toujours là et les arbres ont encore beaucoup de feuilles malgré la tempête de vent d’hier.

Dans les alpages de l’Echaillon, belle ambiance automnale. Il ne nous reste plus qu'à nous laisser descendre (presque) tranquillement vers la voiture pour boucler. Par rapport au parcours d'origine si ce n'est que légèrement plus technique, c'est devenu encore un peu plus physique, toutes choses très diversement appréciées par Agnès...mais bien belle sortie quand même où à part les chasseurs au début nous n'avons pas croisé grand monde. 

Partager cet article

Repost 0
Published by jo B - dans VTT
commenter cet article

commentaires

david 06/11/2008 11:14

Si on monte par Uriol depuis StPaul, le plus simple est de couper vers le Sud après le pt 643m. C'est très touffu mais court en déniv. Suivre les traces de sangliers :o) car eux aussi ne peuvent pas passer à travers les barbelés et grillages de 3m de haut du gentil proprio.

A; Grillet 04/11/2008 12:27

je me doutais que les frères Jacques étaient revenus mais ça y est j'en ai la confirmation et en plus ils font du VTT. A bientôt signé le vengeur masqué

Jo 04/11/2008 07:33

Salut David, j'étais pas repasser par là bas depuis 5/6ans. A l'époque il y avait déjà des panneaux propriété privée mais moins de barbellés. Le sentier sur la Crête n'est maintenant plus accessible. On est arrivé vers le point 799 d'où on l' a descendu vers le nord pour tomber sur des barbellés et des panneaux, on a quand même du franchir les barbellés 2 fois pour retrouver le chemin "classique". Je ne sais pas exactement si le proprio doit respecter un droit de passage ? Vu le peu de fréquentation du coin je pense que ça passe comme ça...Ceci dit du point 799 on doit pouvoir descendre directement plein est et éviter complètement sa propriété sans trop galérer dans les buissons... A essayer une prochaine fois.

david 03/11/2008 14:47

y'a 2-3 ans, je me suis fait surprendre par le proprio de la ferme d'Uriol à la descente.Il me dit que c'est propriété privée mais je lui réponds que c'est un sentier et marqué en rouge sur la carte ign (gr de pays ou analogue). Les panneaux 'propriété privée' étaient cassés ou jetés dans les buissons (preuve de sa bonne entente avec les locaux).Il m'a ramené à l'entrée de sa propriété que j'ai recoupée plus tard dans les buissons. La prochaine fois je prendrai peut être qq outils.