Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 22:06

Il est environ 15h30, le soleil descend doucement et va bientôt se cacher derrière les montagnes. Il commence à faire frisquet et comme on est à 2500 on a les pieds dans la neige mais qu’est ce qu’on est content d’être là.
Tout ça a commencé quelques heures auparavant, pas trop tôt pour laisser le temps au granit de se réchauffer un peu.
Vu sous cet angle l’ambiance serait presque Yosemitique, pourtant la voie dans laquelle se trouve cette cordée n’est pas vraiment difficile. 
En tout cas nous on se fait vraiment plaisir, si le fond de l’air est un peu frais, le rocher lui est tout chaud et les longueurs s'enchaînent sans souci.
Quelques vires sur le haut où comme on s’y attendait la neige fait son apparition. Si l’escalade est un peu discontinue il y a encore de très jolis passages.
Ca y est on en termine. A part des chamois, on n'a croisé personne de la journée et on est les premiers à remonter ici depuis la dernière chute de neige.
Du coup même si on y est déjà venu bien souvent, on doit un peu chercher le sentier de descente. Avec toute cette neige et en chaussures légères, ça mérite qu’on ne se lance pas n’importe où.
Mais aller on trouve rapidement et après un dernier coup d’œil vers le point culminant du massif il faut bien redescendre. Une quinzaine de longueurs en face sud de la Tête de la Maye, un 8 novembre dans ce cadre et cette ambiance, qui plus est accompagné de Jacques. Vraiment un plaisir rare dont je ne me lasserai jamais. Heureux aussi d’avoir pu regrimper cette année après quelques déconvenues sur ce plan ces dernières semaines.

Partager cet article

Repost 0
Published by jo B - dans Escalade
commenter cet article

commentaires