Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 11:42

Rien de prévu aujourd’hui mais quand même ce serait bien dommage de rester sous la grisaille. Vers midi apparemment Jacques pense la même chose et propose une petit tour juste au-dessus de chez lui. Nous voilà donc partis en début d’après-midi avec Isabelle pour une montée au Pas de Montbrum. De chez Jacques le trajet est des plus simple, c’est tout droit vers le haut dans de raides et vieux chemins de débardage d’abord, puis sur un bout du GR du tour des Petites Roches ensuite (là c’est plus cool).

Vers 1550 la lumière se fait. C’est toujours un moment magique, presque une renaissance, l’instant où l’on passe d’un monde à l’autre.
La mer est bien belle et très compacte aujourd’hui. Vu l’heure, pour nous le soleil a déjà bien tourné mais c’est pas grave on le retrouvera là haut. La montée du pas est un peu enneigée et rigolote. Je n’y étais jamais passé, ça fera un petit repérage pour y revenir à ski. Les chamois sont nombreux et bien plus à l’aise que nous sur ce type de terrain.  
En haut comme prévu on retrouve le soleil, il n’y a pas de vent et il fait presque chaud. On se rafraîchit un peu les pieds dans 20 cm de neige par endroit. En face Belledonne est en parure hivernale.
Pour descendre on passe par le pas de Rocheplane, moins enneigé et plus simple. Comme à la montée c’est tout droit et rapide. Y en a bien qui se plaigne d’avance de leurs futures courbatures, moi bon j’y crois pas trop, sportif comme on est et avec toute la pharmacopée moderne à notre disposition, demain il n’y paraîtra rien. Pour l’heure il faut bien récupérer de cette petite balade aussi après quelques bières (issues leur pharmacopée personnelle), Véro et Jacques me convainquent de rester car ce soir Pierre et son groupe de jazz «Quartet en l’air» donne un concert. J’ai bien fait de me laisser tenter, de la très bonne musique dans l’ambiance chaleureuse de la chambre d’hôte «Au petit Som». Un bien belle façon de conclure cette après-midi lumineuse, merci les amis de Saint Hil et merci à Lisa de m’avoir permis de rester en m'attendant chez ses copines jusqu’à une heure pas tout à fait raisonnable… 

Partager cet article

Repost 0

commentaires