Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 22:11

Après la grisaille et la neige du matin une fin d’après midi lumineuse. Et si la chute de neige n’a pas été importante, environ 10 cm du haut en bas, elle a redonné un coté sympa à ce premier Moucherotte de la saison pour moi. Très peu de monde en plus, on croisera à peine une dizaine de personnes profitant de cette belle lumière de fin de journée (et même pas vu Yvon …).

Départ tout blanc et sous le soleil. Jean Claude habite Saint Nizier, mais c’est moi du Mûrier, qui apercevant le soleil sur le sommet vers 14h, ai du lui dire que le temps était dégagé au-dessus. Sa maison est en effet resté toute la journée dans le brouillard.

Il n’y a même pas trop de vent, à peine un léger nord sensible uniquement sur les crêtes.

Après la météo de ce matin on ne regrette vraiment pas d’être là, l’ancienne trace est encore bien marquée.

Juste sous le sommet dans une lumière qui commence à être rasante.

Maître Moucherotte projette sont ombre sur la cuvette grenobloise et toise les sommets chartroussiens.

De belles traces en haut. Pour le reste on se sépare, Jean Claude descend la voie normale et je prends le couloir sud ouest. Pour le ski après les 200 mètres du haut, dès qu’on entre dans le couloir proprement dit c’est beaucoup moins agréable. Même s’il n’y a pas de traces aujourd'hui, celles des jours précédents sont encore trop maquées sous la faible chute du jour. Le retour aussi fut un peu laborieux. En ayant un peu marre de traverser je me laisse descendre trop tôt et me retrouve aux « Volants ». Ca me vaudra un petit km de route à pied pour retrouver la voiture. Mais c’est pas bien grave car tout se termine comme d’habitude ici devant une Grim au coin du feu à parler montagne mais aussi mer, car JC en plus d'être montagnard, c’est aussi un grand marin.

Partager cet article

Repost 0
Published by jo B - dans Ski
commenter cet article

commentaires