Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 22:30

Cette aprem on décide d’aller marcher sur les traces de Lio et Nico puis de Ludwig, Xavier and co. 

Alors s’il n’y a rien à dire sur les premiers qui nous ont fait découvrir ce très beau couloir. On ne peut pas en dire autant des seconds. Déjà la trace, souvent elle est trop raide (pensez à nous on vieillit) et puis la neige dans le couloir si elle est parfois encore poudreuse, ils ne nous en n’ont pas laissée beaucoup par endroit (pas partageurs ces gamins…). Bon trêve de plaisanterie, en fait comme ça avait l’air encore bon ce week-end on s’est dit que ça pouvait encore passer aujourd’hui.

Départ à 14h30, du coup on profite du soleil seulement au début, ceci dit c'est pas plus mal car il fait bien chaud et de toute façon on le retrouvera là haut.

Sur fond de Grande Moucherolle visitée ce week-end par Cécile on traverse pour rejoindre la base du couloir et éviter le socle.

A mi-pente, y en a qui tire la langue. Les conditions de neige ont bien bougé depuis le passages de nos copains. Outre leurs traces qui font du relief, certaines zones sont bien étroites ou un peu glacées par des ruissellements rive gauche. Le haut lui est carrément en neige dure à cause de son orientation SE.

Tout en analysant tout ça on finit par déboucher au soleil, avec toute l’enfilade des crêtes jusqu’au Grand Veymont.

Une petite brise rafraîchit l’atmosphère mais Cécile, une pomme dans une main et le portable dans l'autre, en profite néanmoins pour régler toutes ses affaires en cours… Mais bon il se fait tard et il faut bien descendre. Les conditions n’étant pas idéales on se demande même si on ne ferait pas le tour par le Pas de Bérrièves… mais aller c’est pas bien long alors on y va.

Ce sera comme on s’y attendait, variable. Le début orienté sud-est est tout glacé (ça a regelé) et il y a une petite étroiture technique à négocier.

Plus bas on retrouve de la neige froide et agréable.

Ensuite il nous faut à nouveau négocier une étroiture mais en neige froide cette fois.


 



La fin est plus commode, mais on doit rester concentré car ce n'est pas large et il y a parfois de la glace rive gauche. Après une dernière étroiture juste à la base, on rejoint le socle puis les grandes pentes pas désagréables, car comme elles ont regelé, ça porte. On peut profiter du couché de soleil et la descente dans la forêt présente même des zones pas mauvaises. Bon on a bien mérité notre bière à Gresse après ce couloir qui s’il n’est plus en conditions optimales pourrait bien devenir un classique grâce à son accès facile et rapide. Suffit juste d’attendre un bon remplissage (là comme on peut le voir sur la photo à gauche ce n'est plus assez rempli... patron une autre siou-plait!!!)   

Partager cet article

Repost 0
Published by jo B - dans Ski
commenter cet article

commentaires

Cecile 26/02/2009 19:12

Il faut préciser que les conditions de la bière était optimale (une allemande légère) et que c'est en passe de devenir une classique, "l'Auberge Buissonnière", à Gresse (on y mange très bien)

Ludwig 26/02/2009 09:54

Et bien en fait on s'est dit que les prochains seront sûrement des skieurs alors tant qu'à faire on a voulu alimenter la haine légendaire entre skieurs et surfeurs en massacrant du mieux que l'on pouvait ce couloir ! Surtout pour ceux qui ont convernti un excellent surfeur en bipède ;-) ... bon en même temps il se demerde bien aussi en mode bipède, pfffffff.La preuve en image ici : http://www.labeeconnexion.com Bon ski et à bientôt.Ludwig.

jo 26/02/2009 12:56


Belles photos, les conditions étaient effectivement meilleures mais on vous en veut pas, c'est quand même un peu grace à votre sortie qu'on s'est dit que ça pouvait encore être bon...et on ne
regrette pas la balade.
Bon skis (oups non pardon ça tu sais pas faire !!!) bon surf  
A+ Jo