Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 20:28

Hier soir il y avait plusieurs idées avec des levés plus ou moins matinaux, finalement Cyril me convainc d’un départ très matinal pour aller retrouver Jérôme à Villard D’Arène. En plus l’objectif du jour est des plus intéressant puisque pour l’atteindre on va devoir passer sur le glacier de Tombe Murée. Quand j’étais jeune alpiniste 2 couloirs me faisait particulièrement rêver en Oisans : le couloir Chaud et la brèche de Tombe Murée. Finalement si j’avais fait le premier je n’étais jamais aller vers le second, impressionné par la réputation de l’approche chaotique sur le glacier. Aller voir tout ça de plus prêt c’est donc assez excitant. Enfin surtout la veille au soir car le matin quand le réveil sonne c’est déjà beaucoup moins net…

Mais comme d’hab une fois sur place ça va beaucoup mieux. Départ vers 6h, après une première montée on chausse et c’est parti pour quelques km de plat. On discute, on discute et au milieu de ce paysage ça passe finalement assez vite.

Lever de soleil sur l’objectif, c’est encore loin mais bien alléchant.

Quelques km plus tard on attaque la poudreuse et le très beau glacier de Tombe Murée. Celui ci s’avérera plutôt tranquille et si on doit se relayer à la trace on arrive facilement au pied de la Brèche d’Alvau et de son couloir.

La remontée de celui-ci est bien jolie, le bas passe bien. C’est raide et on s’arrête en haut de la grande pente. On pensait pouvoir passer la barre finale par une vire mais les conditions de celle-ci s’avérant assez craignos et expo, on en reste là.

C’est déjà bien beau et de notre petite plate-forme taillée dans la pente on admire à loisir le paysage et la belle descente qui nous attend. 

Je me lance (photo Jérôme), puis Jérôme puis Cyril. La pente est bien là mais les conditions sont bonnes.
Même s’il ne faudrait pas tomber car on ne s’arrêterait sûrement pas, la neige se prête bien à une certaine décontraction et on est tous à notre grand plaisir d’être là.

J’adore ces moments où si on est concentré, il n’y a pas de stress et on a tout loisir de savourer le paysage, la pente, les copains qui descendent. On passe devant alternativement pour laisser le plaisir à chacun de découvrir la pente.

Après le passage des barres du bas on se lâche en grandes courbes au-dessus de la rimaye.

La neige sur le glacier est vraiment très bonne, quel bonheur d’être là au frais quand de nombreux randonneurs sont entrains de sécher en pleine chaleur dans la montée à Adèle Planchard.

Pas de trace, peu de renseignement sur la pente convoitée mais un bon repérage la semaine dernière de Cyril et Jérôme, en voilà une belle journée dans l’Oisans qu’on aime. Le plat du début et de la fin est vite oublié et tout ce conclut par la boisson qui reconstitue, le sérieux panaché du Pont d’Arsine. D'autres photos ou impressions ici ou  

Partager cet article

Repost 0
Published by jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires

Cecile 05/05/2009 16:15

Je vois que vous en avez bien profité ... tant mieux... grrrr... tandis que que d'autres luttaient dans un environnement hostile contre l'eau et le ciel et où la vente de bières est interdite après 17h!!

marc borne 04/05/2009 16:39

hello joj'avais mis cette ballade au fond de ma mémoire et aux oubliettes donc car que je  n'avais pas imaginé qu'elle pourrait être de nouveau en condition pour le ski...merci pour l'info A plus mab

le Ced 03/05/2009 21:55

Pinaise le Jo,grosse année de ski pour toi....!Ayé pour moi,Vtt,grimpe avant le départ pour Pékin Express!!!!