Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 22:39

Petit tour dans la vallée de la Bérarde, bon par ici il devient difficile d’aller voir un coin qu’on ne connaît pas. Quoique, il y a paraît-il 2 voies dans les contreforts de la tête de la Marsanne au-dessus de Pré Clot («Les ronflements de l’élève» et « La voie de son maître »). Pas trop sûr de leur intérêt, on va quand même voir, on n’a jamais mis les pieds dans ce secteur et c’est ouest donc au moins on n’aura pas trop chaud.  A Pré Clot on croise Pierre (copain Matheysin, bon grimpeur) qui les a déjà faites. Il nous déconseille d’aller au-delà de L4 dans «Les ronflements de l’élève» (les 4 dernières longueurs en 3 et 4 ont beaucoup trop de vires très galères à redescendre en rappels), par contre après être redescendu on peut enchaîner avec les 4 longueurs de «La voie de son maître», plus dures. Bon on verra alors.

Il y a 500 mètres de dénivelé pour l’approche, c’est l’occasion de coups d’œil inédits sur le vallon de la Mariande. Dans les 100 derniers mètres on quitte le sentier de l’Aiguille du Plat de la Selle pour se diriger à vue vers la grande dalle blanche, quelques cairns, une corde fixe puis des vires à chamois et nous voilà au pied de la dalle. Ca a l’air très joli, le problème c’est qu’on ne trouve pas les voies… Après 30 minutes d’errements dans des vires un peu pourries au pied des dalles on va voir complètement à gauche…

Et oui c’est là il ne fallait pas prendre la corde fixe qui doit être là pour l’accès à de futures voies dans la grande dalle (elles devraient pas être mal d’ailleurs…). Et voilà y a plus qu’à grimper. Pour moi après 5 semaines d’inactivité c’est pas très simple. Pour compliquer un peu je me prends une pierre venue d’on ne sait où et dont un éclat m’ouvre un peu sous l’œil (merci le casque et rien de grave finalement)

Enfin bon Simon lui se débrouille bien. Les 4 lg dans du bon 5 sont plutôt redressées.

Au sommet de L4 belle vue sur les lacets du sentier de l’Aiguille du Plat de la Selle. La descente en rappel nous vaudra une remontée intégrale de L4 pour aller décoincer la corde bloquée dans une fissure en tout début de rappel (merci le Shunt pratique dans ce genre de situation). Du coup après tout ça, le temps nous étant compté on ne fera que les 2 premières longueurs de «La voie de son Maître» et même oh comble de la déchéance… assurée du haut (les relais étant voisins).

Ben oui pour nous comme c’est du 6a et du 6b un peu physique de plus, c’est quand même beaucoup plus cool et rapide. Le sourire de Simon en sortie de L2 (en 6a/b) en témoigne.

Au total une paroi qui manque un peu d’ambiance mais de la grimpe pas si mal dans un coin très tranquille avec des vues inédites sur ces belles vallées.  

Partager cet article

Repost 0
Published by jo B - dans Escalade
commenter cet article

commentaires

Simon 24/08/2009 08:32

Bon finalement elles sont pas si sombres que ça ces photos...