Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 11:18

Sur une idée de Lio on part hier redécouvrir cette course aux commentaires mitigés dans le topo ENO : «long parcours boisé à la Tarzan», «sans parties très payantes»…mais aussi «très sauvage», «bon pour le flair», «vue prodigieuse». Ca par contre ça nous plait bien d'autant qu’on pense agrémenter la chose par une descente de la face SE du Vet et que, sur la carte, il semble bien y avoir un cheminement possible dans la face NW de l’Arcanier. Au départ après quelques franchissements de clôtures on trouve facilement la piste qui doit nous permettre de franchir les 600 m de forêt.

Arca0Première bonne surprise, celle-ci est large et monte très efficacement. Il y a bien un sapin en travers qui nous vaut de jouer un peu les bûcherons, mais à part ça rien de gênant. Ce serait même très skiant à la descente s’il n’y avait pas en bas cette croûte glacée.

arca1La sortie sous les croupes NW du Vet est splendide. A partir de là le parcours est très panoramique et si on doit parfois tracer dans une bonne poudreuse, la progression est facile.

arca5Sur l’arête sommitale du Vet, des sommets à perte de vue.

Arca2Départ de la face SE sur fond d’Arcanier (c’est sûr sa face NW va passer quelques part)

arca3250 à 300 m de descente en plongée dur la cabane du Vet, neige un peu irrégulière mais ça tourne.

arca4Le beau vallon suspendu qui nous permet de gagner la brèche de Gary et de repérer la face NW de l’Arcanier (enfin surtout pour Lio et Cyril car sur ce coup on a été un peu tête en l’air avec Jérem).

arca8Après un dernier petit couloir raide, débouché sur le plateau sommital de l’Arcanier

arca6Large sommet, très belle vue, Cyril entrain de repérer quelques futures descentes…

Arca7Haut de la face avec à gauche au soleil la face SE du Vet descendue juste avant et à droite dans l’ombre l’entrée de notre couloir. Après la descente de celui-ci fort plaisante, on se retrouve au col blanc où une petite étude de la carte et du terrain nous permet de repérer une trouée où une belle pente et 50 cm de poudre nous attendent…

arca9On s’en met plein les saptules pendant environ 500 m de déniv. Avec quand même, pour ne pas faire mentir complètement le topo, un passage à la Tarzan sur quelques mètres. Vers 1500 on retrouve une piste qui nous ramène à notre itinéraire de montée où ce n’est plus la même musique…Chacun sa technique pour briser la croûte glacée, le principal étant d’arriver en bas sans se faire mal. Mission accomplie pour tout le monde et vraiment un beau parcours qui conjuge pleinement tout ce qu’on recherche dans le ski alpinisme.     

Partager cet article

Repost 0
Published by jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires

Brigitte 23/01/2010 22:51


Vraiment excellente idée ! Là on n'est pas à chamechaude !