Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 22:13

On ne sait pas encore ce que sera l’enneigement cette saison mais lorsqu’il est faible, coté glace, pour peu qu’il fasse quand même un peu froid, c’est tout un autre panel de possibilités qui s’offre à nous. Il est en effet des cascades uniquement fréquentables dans ces conditions. Non pas à cause du risque d’avalanche, mais parce d’inclinaison générale modérée, elles sont constituées de petit ressauts noyés sous la  neige lorsque celle-ci est trop présente.

Et n’allez pas croire que malgré leur difficulté raisonnable elles ne sont pas intéressantes, bien au contraire, elles permettent parfois de se promener dans des endroits encaissés et de découvrir des passages où l’on peut admirer le travail de l’eau sur les rochers. Un peu comme en canyoning mais à la montée…  

inibess1La cascade d’Andagne en Haute-Maurienne fait partie de cette catégorie. Elle débute dans une gorge étroite et est dominée par 1500 mètre de pentes. A ne pratiquer donc qu'en début de saison…ou plus tard, tant que la grosse neige et des coulées associées ne sont pas venues la combler.

inibess2Fin décembre 2005 par exemple c'était parfait et avec Jean Luc on a picoré avec gourmandise ses petits ressauts joliment tapissés.

inibess3Le début est très encaissé pour une ambiance goulotte.

inibess4Ensuite on prend de la hauteur et on s’écarte de l’axe principal par une large coulée.

inibess5Le peu de neige permet de suivre au plus prêt les jolies circonvolutions que le torrent a sculptées dans la roche.

inibess6Après un dernier ressaut tout mignon on termine tranquillement dans de délicates pentes de neige. La descente se fait à pied rive droite en contournant quelques petites barres rocheuses. En tout environ 150 mètres de cascade parfaite et ludique pour une initiation (difficulté 3), c'était une première pour Jean Luc qui a bien apprécié.

inibess7

Et pour conclure un petit couché de soleil d'époque (fin décembre 2005) sur la Pointe d'Andagne et l'Ouille Allegra, ça ne rassurera pas forcément le skieur affamé mais vous voyez que l'enneigement en altitude y était encore bien plus faible que maintenant. Alors je ne sais pas si cette disette neigeuse va continuer, mais si c’est le cas, ça peut être l’occasion de découvrir une autre façon ludique de pratiquer la montagne hivernale. Moi en tout cas, après une saison dernière exceptionnelle pour ce qui est des cascades/goulottes, cette pratique me comble autant que le ski de pentes raides.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yoann 06/12/2011 11:22


Bonjour


Encore une belle cascade.


Où peut-on trouver le topo de cette cascade?


De manière générale, existe-t-il des topos pour la maurienne sauf sur ce site :


http://glacemaurienne.e-monsite.com/


++

Jo 06/12/2011 18:51



Salut Yoann


Je ne connais pas de topo papier sur les cascades de Haute Maurienne (quelques infos néanmoins dans l'historique bouquin Cascade glace de G Perroux et JM Asselin datant de 1984...bouquin sympa de
l'ére des pionniers).


Après on trouve assez facilement des infos dans le site que tu cites ou sur C2C pour les "classiques" (Revernotte, Frête, Rebruyant....), par contre et particulièrment dans les secteurs
Bessans/Bonneval il y a une grand nombre de cascades qui sont décrites nul part.


La cascade d'Andagne fait partie de cette catégorie, d'ailleurs je vais là bas chaque année fin décembre et j'ai toujours constatée une fréquentation générale dérisoire par rapport au site
isérois même quand comme souvent à cette époque, les conditions sont optimales. 


Je pourrais te donner des infos plus précises sur cette cascade si tu veux, pour la pratiquer il faut vraiment très peu de neige,  l'an dernier par exemple qui n'était pas une super année à
neige, elle était presque complètement enfouie fin décembre.


Voila A+


Jo