Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 21:00

Après la goulotte d'hier j'étais presque tenté par le farniente, mais bon avec cette météo...Et puis bon une petite bambée en Belledonne en compagnie des jeunes (enfin plus tant que ça) surfeurs de labeeconnexion c'est anecdotes et bonne humeur garanties alors, alors...

gv1Nous voila partis sur les traces de Stéphane et Olivier avec Eric, Olivier, Ludwig, Xavier en surf et moi en ski, ça sent l'embuscade mais je saurais résister et c'est sûr je vais les manger.

gvl

 

 

 

 

Les 500 premiers mètres de portage passent très vite, on y prend gout même puisque les surfeurs ne chausseront pas avant le sommet (à part Ludwig sur une courte section) soit 1850 mètres à pied (la neige super bien gelée est impec pour ça). De mon coté je ne poserais mes baskets qu'au bout de 1100 m de déniv, une fois de plus quand les conditions le permettent je pense que c'est vraiment la façon la plus rapide de monter.

gv2Longue pause au Col d'Arguille, on est parti vers 8h mais on aurait pu largement partir une heure plus tard aujourd'hui. On prend un peu d’avance Avec Ludwig car on a hâte de voir la face.

gv3Farniente sur l'arête, le paysage est splendide.  Rocher d’Arguille et Couloir Mathis par exemple, très esthétique et plutôt effrayant dans ces conditions et sous cet angle.

gv4Vers 13h30 on se décide à y aller. Le début rive gauche n'est pas décaillé mais ce n'est pas très raide, on pense qu'une fois rive droite ça ira mieux.

gv5Eh bien pas tout à fait, c'est encore relativement ferme et la pente se raidit. Ce qui est plus ou moins cool pour les surfeurs mais ils assurent les bougres.

gvl12Belle pente et belle ambiance (photo Xavier)

gv6A mi-face une étroiture nous demande reconnaissance et précautions, finalement ça passe bien par un Z droite gauche, mais la bande de neige utilisable ne dépasse guère un mètre par endroit. Par contre elle est mieux revenue qu'en haut alors c'est un peu plus cool (enfin au moins à ski). Olivier en pleine action à droite puis à gauche.

gv7Le bas de la face plus large en neige bien revenue permet de se lâcher. Je descends un peu plus vite pour avoir un peu de recul sur la face et mes amis surfeurs en pleine action. Une courte mais belle face sous cet angle et qui vaut bien son 5.1 à notre avis.

gv8

Une fois la partie technique de la journée passée, il ne nous reste plus qu'à nous laisser glisser jusqu'au lac de la Folle où même plus bas selon les options… la neige est excellente, froide ou transformée, il n'y a rien à jeter.

gv9

Au lac 350 à 450 mètre de remontée et hop nous voila de nouveau sur un sommet. Bon là on aurait pu tenter une descente directe, mais pour faire plaisir à Xavier on a préféré un petit parcours d'arête...Aller savoir pourquoi alors que finalement après coup et vue du bas, ça passait un peu prêt partout directement. Tout ça pour arrondir le dénivelé de monsieur et exploser la barre des 2000, franchement....

gv10Enfin bon si certains commencent à être un poil fourbu, les 900 mètres de descente supplémentaire en transfo/névé impeccable ne nous font pas regretter notre choix (je me trompe ou bien...). A 1500 la neige s’arrête d'un coup et on repasse en mode piéton. Pendant que je remets les baskets les surfeurs m'abandonnent en espérant me perdre dans cette forêt inextricable. Mais que nenni, si c'est raide ça descend plutôt bien et puis de toutes façons c'est moi qui ait les clés de la voiture... Bon sinon plaisanterie mis à part c'était vraiment un super circuit où les 500 de portage obligatoire à la montée et à la descente sont vite oubliés eu égard au 1700 m de ski excellent et à la variété des vallons visités

gv11Le couloir SW aurait pu être un peu plus décaillé en haut mais bon certains auraient moins râlé et l'ambiance serait peut-être tombée d'un cran du coup...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires