Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 20:46

gp9S’il y a l’air d’y avoir pas mal  de neige en altitude, témoin cette belle lumière de fin d’après midi sur la Tête des Fétoules, de ce coté ci du Lautaret il n’y rien sous 2500 m.

gp0Alors comme en plus au soleil il fait encore fort bon c’est à nouveau vers la tête de la Maye qu’on se dirige. Je n’aurais jamais pensé emmener Thomas grimper ici un 12 novembre mais avec cette météo on en profite.

gp1Une première longueur assez raide pour commencer, un peu sous coté (5a). Je pense qu’elle a du réveiller brutalement plus d’un grimpeur de 4 à qui s’adresse à priori cette voie (Gay Pied elle s'appelle) .

gp2Thomas en termine avec L1. La suite est plus tranquille mais ça grimpe toujours et il y a encore quelques jolis passages d’un bon 4.

gp3Ici dans L5 par exemple. 

gp4

Les jours sont courts aussi pendant alors qu’on en termine, vers 14h, la Bérarde est à l’ombre depuis un bon moment déjà.  

gp6A la sortie on rejoint Agnès sur le sentier de la Maye pour un pique-nique avec une vue comment dire… enfin bon nous on ne s’en lasse pas.

gp8Le soleil nous fait un dernier clin d’œil derrière la Grande Aiguille, bien plâtrée elle aussi. Il a vraiment du beaucoup neiger là haut car une énorme avalanche est déjà descendue dans le grand couloir. Si celle-ci est habituelle en fin de saison c’est rare de la voir à cette époque.

gp7Et un dernier clair obscur pour conclure cette encore splendide journée d'été indien où l’on pouvait rouler, grimper ou bien même skier

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article

commentaires

doune 21/11/2011 22:42


elles sont super belles ces images !!

Cyril G 14/11/2011 11:19



Ah.... pas de photo de la 86!



Jo 15/11/2011 07:43



Bin non pas sortie assez haut pour la voir...



simon 13/11/2011 19:40



Ca y est on arrête plus Thomas qui a l'air d'avoir pris goût à l'escalade: super!! A+ 



Jo 14/11/2011 07:35



Disons qu'il faut quand même bien le motiver au départ... il est implacable sur la longueur de marche d'approche, le nombre de longueurs, la température.... enfin bon je dit pas que je ne triche
pas un peu. Par contre une fois qu'il y est il est très content alors...