Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 19:39

Encore une petite envie de Vercors Est et une petite envie de goulotte, ça tombe bien on peut coupler les deux dans cette course pas trop difficile mais diablement esthétique paraît-il.

arche1Départ vers 7h15 bon c’est sûr on ne sera pas dans le levé de soleil mais ça n’empêche pas de l’admirer de loin. Pour l’accès on a hésité à prendre les skis, sur les 400 premiers mètres pas de problème, peu de neige d’abord puis une trace de raquette, cool… oui mais jusque vers 1400 seulement…après… bin ça enfonce grave.

arche2Enfin bon 2h pour 700 mètres d’approche on a déjà fait mieux, mais là c’est oublié, l’attaque est juste dans le cône à gauche d’Antoine et dans 5 minutes on y est.

arche3Depuis R1 après L1 qui propose un petit ressaut mixte avec quelques pas marrants, ça va déjà beaucoup mieux.

arche4L2 un peu sèche permet de prendre pied dans la goulotte proprement dite au milieu de ces superbes tours rocheuses.   

arche5Dans la goulotte si les difficultés ne sont pas continues l’ambiance est sympa et on découvre les passages au fur et à mesure.

arche6Pentes de neige et ressauts courts mais grimpants, c’est le credo du jour.  

arche7Le tout au milieu de si belles falaises, avec un clin d’œil à l’arche.

arche8A un moment la goulotte semble s’interrompre, mais une petite traversée à gauche nous permet de découvrir ce superbe passage, une trentaine de mètre de long pour à peine 1 mètre de large, splendide (et facile)

arche9Antoine vers la dernière difficulté, un bloc coincé qui nous vaudra encore quelques pas sympas.

arche10Sortie du "crux", a noté qu’on y trouve le seul équipent de la voie, un piton. Normal car on peut toujours se protéger facilement sur lunule ou coinceurs et friends (même dans ce pas d’ailleurs).

arche11Après tout ça on retrouve pour la première de la saison les hauts plateaux du Vercors, ça fait plaisir de revoir ces belles étendues.

arche12Descente sans soucis par le couloir de la Peyrouse. Après on craignait un peu d’enfoncer beaucoup mais non finalement à par à de rare endroits. Du coup après avoir récupérer les bâtons on mettra un peu plus de 45 minutes pour rejoindre la voiture, largement à l’heure pour la sieste….

arche13La goulotte de l’Arche, comme dit Sébastien dans le tome 2 d’Alpinisme hivernal en Dauphiné, esthétique, variée, ressaut cours et grimpants, assurage et descente facile… vraiment de quoi en faire une future classique.

arche14Pour le reste les couloirs skiables du secteur (à part les classiques et encore) sont vraiment très secs. Témoin La Tune de l’ours par exemple que nous avions descendu le 20 mars la saison dernière. Au passage d’ailleurs un petit bonjour a Xav et Lud qui nous avaient bien inspiré sur ce coup là.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires