Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 09:29

Ca faisait longtemps qu’elle était dans les cartons mais cette année on n’a que l’embarras du choix. Aussi après avoir failli y aller il y a 2 semaines avec Cyril, définitivement convaincu par les bonnes impressions de Loisyan qui l’a gravi le week-end dernier, c’est ce samedi donc qu’on va déguster cette jolie friandise. Friandise le terme est choisi à dessin car c’est exactement comme cela qu’on a ressenti cette course : 1500 m de dénivelé qui passe sans souci, des conditions optimum avec des passages tout en douceur, une arête splendide et l’arrivée sur un sommet très panoramique. Le tout à 2 pas de Grenoble, un vrai petit bijoux je vous dis. La suite en images.

gl1C’est tout là haut, un peu loin vu d’ici mais la trace est bonne.

gl2Voila après un peu plus de 900 m de déniv, le début de la goulotte se dévoile.

gl3Nous avalons tranquillement les 2 premiers ressauts en solo, neige dure et glace fine mais suffisante pour poser de délicats appuis.

gl4L4 un beau dièdre glacé de 60 mètres. Tout le monde a envie d’y aller, mais comme Antoine vient de loin, avec Cyril on lui laisse l’honneur.

gl5Derrière aussi on s’éclate. Ambiance, ambiance, tout en placements et en délicats crochetages. On est bien loin des ressauts explosifs de la Combe Chaves.

gl6Antoine à la fin de cette superbe longueur qui se protège bien dans le rocher.  

 

gl7La suite des difficultés se présentent sous la forme d’un gros bloc coincé. 2 passages sont possibles, à droite en neige/glace ou à gauche en rocher.

gl8On choisit l’option rocher, encore une fois très plaisante, crochetages faciles et bons ancrages en sortie, c’est vraiment le credo du jour.  

 

gl9Ca déroule ensuite corde tendue pour encore 2 petits ressauts faciles et hop on atteint la sortie.

gl12C’est assez court finalement mais la course n’est pas finie, l’ambiance change totalement et on n’est pas mécontent de retrouver le soleil vu la fraîcheur du jour. L’arête pour gagner le sommet est facile mais superbe et très aérienne par endroit. On côtoie le couloir ouest tracé à ski mais bof ça ne fait pas trop envie…

gl11Presque des airs d’arête Kufner, avec vue sur Grenoble…

gl13A 12h30 on est sommet, à peine 4h30 après notre départ, une ascension rapide mais sans le rechercher spécialement, juste en profitant et en appréciant les bonnes conditions.

gl14On se prélasse un moment, la vue est splendide et on aurait presque pu apercevoir Manu, Oliv, Stéphane et Nadège, puis on replonge versant Veyton. Un rappel, un peu de marche et on rejoint le sommet du couloir du Pertuis.

gl15Sa descente est un poil fastidieuse mais à part peut être un peu en haut, aujourd’hui on préfère nettement être à pied qu’à ski. Pour ce qui est des conditions si c’est donc excellent pour tout ce qui est glace, dans Grasse Matinée il y avait ce jour une cordée juste, puis très loin derrière nous et les cascades de l’Oulle on l’air elles aussi très biens. Pour le ski par contre ça laisse à désirer, témoin le très faible nombre de voitures sur le parking du Gleyzin. A noter enfin que le loup semble aussi bien présent dans le secteur nous avons trouvé 2 chamois dévorés dans le bas du couloir du Pertuis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires