Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 21:17

Je reprends comme titre de l’article cette expression donnée par un des membres de la sortie. Pour le nocturne ça s'appliquait bien ce coup-ci puisque vu notre départ tardif (14h45), si on a eu la face au crépuscule, la fin sur les pistes de Prapoutel s’est fait en quasi nocturne. Pour le tonton... je vous laisse interpréter. 
jdl1La face, c’est la face ouest du Jas des Lièvres, une belle pente bien visible de la vallée, vue ici depuis la piste au dessus de la colonie du prés de l'Arc. Avec Jean Claude, Pascal, Stéphane et Volo on aurait pu y accéder en remontant la combe de Bedina mais c’est tout à l’ombre et nous on préfère le soleil. 
jdl2On n’avait pas trop d’idée sur la neige, première surprise en ouest on trace (et pour certains dont moi ça botte grave). M’enfin bon ce n’est pas bien gênant, il y a une si belle lumière et il fait bien bon.

jdl3Petit passage à pied et jolie vue plongeante juste avant la sortie sur l’épaule.
jdl4Une fois sur celle-ci il reste 200m de déniv pour le sommet, Pascal en tee-shirt, quel frimeur… ça caille quand même un peu.

jdl5Au sommet Stéphane admire les Grande Rousse, d’ici l’écharpe nord de l’Etendard parait encore bien sèche.

jdl6Descente, le dôme sommital rosit légèrement.
jdl7Et ça y est le soleil se couche juste quand on plonge dans la face.

jdl8Jean Claude et Stéphane dans le haut, jolie pente avec de la neige pas mauvaise ici. Un peu irrégulière toutefois dans l’ensemble pour se lâcher vraiment. Vers 1750 pour accélérer le retour et échapper à la nuit on bifurque vers la combe de Bédina pour rentrer par les pistes. Dommage le bas de la face plutôt poudreux ne devait pas être mal. Voila pour cette semi-nocturne du mercredi en attendant de faire encore mieux (ou pas) la semaine prochaine s’il y a des candidat(e)s.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires

christiane 20/01/2012 07:12


dans la famille nous avions "tonton henri", maintenant nous aurons "tonton jo" ! la relève est assurée... ouf !

CEI 19/01/2012 11:11


candidate!