Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:03

180 m niveau 4, gros débit rarement gelé (mais JC qui est passé devant y a une semaine me dit que ça semble passer), voilà tout ce que dit le vieux topo Damilano/Perroux. Rien de très précis ni de très vendeur donc, sûr que ça ne doit pas être fait souvent. Tout ce qu’on recherche, en plus comme c’est tout prêt, on ne part pas tôt et Cyril devrait même pouvoir se faire un coucher de soleil en Mathésine pour clore la journée.

peu1Après un coup de jumelle de la route et quelques hésitations pour trouver le pont qui permet de passer la Romanche, c’est finalement assez rapidement qu’on rejoint l’attaque.

peu2Le début est constitué de ressauts d’une trentaine de mètres entrecoupés de passages plus plats. On y va donc tranquillement en solo.

peu3C’est facile (autour du 3) mais très jolie. L’eau n’est jamais bien loin alors il faut faire un peu attention.

peu4Après 4 ou 5 ressauts on arrive en vue des 2 dernières longueurs où ça se raidit. Ca coule toujours pas mal aussi, il va falloir gérer ça.

peu5bisProgression sur grosses méduses avec parfois quelques belles cloches où l’eau n’est pas loin, c’est pas trop difficile et très plaisant.

peu6Du relais, c’est qu’on a pris pas mal de hauteur par rapport à la Romanche tout en bas.

peu7Ambiance sans dragonne bien sûr et Cyril se concentre pour l’ultime longueur qui sera le crux du jour.

peu8Cyril en action

peu9Très sculpté et très aéré, pas facile à protéger mais Cyril s’est fort bien débrouillé, en second c’est un vrai plaisir.
peu10Dernier relais sur un arbre et après une ultime traversée à droite la bonne surprise du jour, on trouve un beau chemin pour descendre. Retour tranquille et peu pénible donc, vers 14h on est à la voiture content de cette petite virée où cascade a encore rimé avec découverte et tranquillité.

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
<br /> Salut Bruno<br /> Non c'est pas "Sorbet Champignons" on y avait pensé mais le premier ressaut (évitable) n'était pas très bien formé et on ne voyait pas le haut dans le brouillard... C'est donc simplement la cascade<br /> du Treuil moins long (et plus facile) que Sorbet, rarement en conditions aussi et à coup sûr très tranquille.<br /> Jo <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Salut, joli parcours sauvage.<br /> C'est quelle ligne. C'est pas un truc comme "Les Champignons" ?<br /> <br /> <br />
Répondre