Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 22:41

Aujourd’hui Cyril n’est pas en grande forme, grosse crève mais motivation intacte, c’est vrai qu’il est difficile de résister aux supers conditions que nous offre la montagne en ce moment.

nw0Du coup voilà, vers 8h ce mercredi on se retrouve à marcher dans la combe de l’Espalier, l’ambiance est glaciale mais la mer de nuages s’est disloquée et on a tout loisir d’admirer l’imposante face ouest de l’Armet dans laquelle est tracée notre voie.

nw1Un petit zoom sur ses 500 premiers mètres (photo prise au retour) : 350 m de goulotte puis 150 m de pentes de neige. Ensuite il reste encore un petit bout de goulotte et un cheminement sympa fait d’arêtes/couloirs mixtes et pentes neigeuses pour rejoindre le sommet.   

nw2

Cyril dans le premier mur, un ressaut en glace/neige avec un petit passage raide.

nw3La suite du programme est pour moi, une brève pente de neige puis environ 150 m d’une très jolie goulotte. Après s’être concerté et vue les très bonnes conditions, on se dit que je ferai relais au feeling en fonction de la topographie et des difficultés rencontrées, Cyril suivant à corde tendue. L’ensemble est superbe, une succession de cheminées/ressauts parfaitement englacés. Ca fait parfois à peine 1m de large mais comme la progression est plutôt facile et ludique je continue jusqu’à une quinzaine de mètres de la sortie où une petite plate-forme me permet un confortable relais sur broche.

nw4Après cette longueur de presque 150m, ça permet de se reposer un peu et de prendre quelques photos pour vous faire profiter de l’ambiance.

nw5Après encore 15 mètres en glace on rejoint la grande pente de neige pleine face. Celle-ci nous conduit au pied du dernier passage avant le soleil. Ceci nous réjouit car l’ambiance est toujours très frisquette.

nw6Le dernier court passage en goulotte avant la lumière.  

nw11Et on retrouve le soleil, ouah ça réchauffe. Il nous reste 200 m de dénivelé, on en profite car on est encore à l’abri du vent qui depuis ce matin fait fumer toutes les crêtes.

nw7Traversée/arête/ressaut mixte et un petit rappel pour retrouver des pentes plus hospitalières, même avec un seul poumon de disponible Cyril apprécie le pogramme.

nw8Ca y est la corniche sommitale est franchie, avec le vent c’est au moins 15 degrés qu'on perd en quelques mètres.

nw9Du coup on ne s’attardera pas trop au sommet. Sur fond de Rosière/Rocher du Lac/Coiro/Grisonnière, un autre temple du ski-alpinisme dauphinois, on se dirige justement vers une jolie descente à ski, le couloir ouest du Petit Armet.

nw10Découvert par notre ami Lio, on ne l’a encore jamais parcouru. A noter que ce jour malgré la sécheresse de la saison les conditions y semblaient assez honnêtes pour le ski. Enfin bon aucun regret sur ce point car à part le couloir lui-même rien d’autres n'est réellement skiable et puis pour nous il a rempli parfaitement son office en nous permettant une descente facile et ludique. Une belle façon de conclure cette jolie journée qui après le parcours de Pimprenelle et Nicolas les deux cascades classiques du vallon lors de mes jeunes années cascades, la découverte plus récente de quelques jolies lignes à ski par ici ou par-là, m'a perrmis d'apprécier plus complètement toutes les possibilités de ce fantastique vallon. S'il reste finalement assez peu fréquenté, il nous offre un terrain de jeu rêvé à quelques dizaines de km seulement de l'aglomération grenobloise 

Partager cet article

Repost 0

commentaires