Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 18:43

Une petite promenade pas trop loin, sans se lever trop tôt, sans trop de portage et avec si possible un petit truc qu’on n’aurait pas fait, le cahier des charges est compliqué mais on va essayer. Pour cela direction Rieux Claret avec Cécile et Jérôme pour une première montée au Rocher Blanc. La neige n’est pas loin, il y a pas mal de monde et c’est tout tranquillement qu’on accède au sommet.

rb1Juste sous celui-ci, joli coup d’œil sur la Pyramide dont la face nord à des allures andines (ça c’est pour Damian..).

rb2Première descente en top moquette.

rb3Jolie vue sur les Grandes Rousses avec au premier plan le Rocher de Pilliozan et sont petit versant nord que l’on va remonter juste après pour s’offrir un peu de tranquillité et d’inédit.

rb4Sur fond d’Aiguilles de l’Argentières qui ont fière allure vue d’ici.

rb5Sommet et un geste de fraternité montagnarde entre 2 membres éminents du DSA, c’est que je suis en compagnie présidentielle aujourd’hui…Bon mais c’est pas tout ça, une fois qu’on est là il faut bien redescendre. On oublie les couloirs nord-est défendus par de grosses corniches, j’ai fait les deux, dont un il y a pile un an avec Cécile, pour aller voir le versant sud avec l’idée de repiquer dans un autre couloir nord-est que l’on a repéré du bas.

rb6Le départ corniché n’inspire pas Jérôme qui redescend par notre itinéraire de montée. Après un petit moment de réflexion Cécile franchit l’obstacle

rb7Ce passage nous donne accès à un joli et court couloir sud qui plonge sur le lac de Grand Maison. Une fois sorti de celui-ci on rejoint l’arête sud du Pilliozan pour essayer de repérer l’entrée de notre couloir. On la trouve assez facilement mais pour atteindre la neige il y a une petite désescalade un peu délicate d’une dizaine de mètres. Un petit bricolage plus tard on chausse, c’est assez raide mais la neige est très très souple…

rb8Vers le haut ça écrase bien la pente.

rb9Vers le bas juste avant de rejoindre un deuxième couloir qui sort lui sur l’arête mais un peu plus bas (j’étais remonté par ici pour aller au Pilliozan il y a … longtemps).

rb10Belle ambiance typiquement belledonnienne, c’est légèrement goulotté mais la neige est tellement souple que ce n’est pas gênant.

rb11Dans le deuxième couloir ça déroule tranquillement pour retrouver l’itinéraire du Rocher Blanc.

rb12Du bas on devine la branche de droite vue ensuite de la voiture d'où on voit bien le passage en désescalade.

rb13Voilà, voilà, cahier des charges assez bien rempli, on peut passer à la bière et on sera de retour à Grenoble pour la sieste, c'est l'avantage des randos tout prêt (autres photos et impressions ici).         

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Ski
commenter cet article

commentaires