Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 23:02

J’avais repéré cette voie l’an dernier en allant grimper dans le secteur. Même si suivant l’angle de vue la paroi parait assez peu élancée voir un peu végétative, la cotation des longueurs semblait promettre une escalade intéressante alors bon, pour continuer dans Belledonne et pour échapper à la chaleur du jour on se laisse tenter.

rp1Derrière Antoine le programme de la journée, «T’es Oulks », 8 longueurs (7a max, 6a oblig) en face Est du Roc du Pendet. Malgré un départ pas trop tardif on a quand même bien transpiré pour venir jusqu’ici (900m de D+ avec heureusement les 600 premiers encore à l’ombre).

rp7L1 qui plante bien le décor, une face certes truffée de vires d’ou un certain manque d’ambiance mais de l’escalade souvent de qualité (6a ici)

rp2L3 jolie encore en 6a+. Comme ça zigzag un peu pour rester sur le meilleur rocher, toutes les longueurs sont assez courtes, une trentaine de mètres en moyenne.

rp3Si on traverse donc quelques jolis jardins suspendus, le rocher bien que parfois un peu lichéneux est bon dans la voie avec seulement un petit bémol dans les passages faciles des 3 dernières longueurs. 

rp4Même s’il y a une certaine raideur, l’escalade est peu physique dans l’ensemble à part un peu ici dans la longueur de 7a.

rp5Plutôt 6c d’après Antoine qui franchira brillamment l’obstacle (moi je peux juste vous dire que ça passe assez bien en tire clou). Puisqu’on parle de tire clou d’ailleurs un mot sur l’équipement, il est bon dans tous les passages difficiles, on peut néanmoins prendre quelques friends surtout pour les longueurs du haut (Antoine très en forme aujourd’hui n'en a pas utilisé).

rp6Après un peu plus de 3 heures d’escalade on débouche dans les prairies sommitales d’où on toise fièrement et non sans un certain aplomb les GR d’accès au Sept Laux (très belle ambiance pour le coup). Reste plus qu’à descendre en rappel, à propos de ceux-ci quelques précisions aussi par rapport à ce qu’on lit ici ou là. Avec une corde de 50m on descend en 4 rappels : R8 à R6, R6 à R4, R4 à R2, R2 à R0 (sans désescalade). Seul R2 est équipé d’un maillon rapide (R3 aussi mais ça ne sert à rien), les autres rappels sont directement sur cordelette (nous avons renforcé celle de R8). Voilà, voila encore un  moment sympa en montagne avant de replonger dans la moiteur grenobloise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article

commentaires

Simon 09/07/2010 19:14



Il me semblait bien que j'avais vu des spits dans cette face en allant aux 7 Laux! Bien vu ça avait l'air sympa.


A+