Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 00:05

Avant le redoux annoncé on profite toujours des bonnes conditions actuelles. Aujourd’hui un petit tour dans un endroit qu’on ne connait pas mais au fort potentiel parait-il, Orelle. Bon si c’est vrai qu’au départ, entre l’autoroute et la voie de chemin de fer, ce n’est pas très glamour, par la suite on sera enchanté.

or045 minutes de marche pour s’extraire de la vallée. Et hop on y est. On a jeté notre dévolu sur la cascade la plus évidente du bas, elle a plusieurs noms selon les sites : La Classique, Lanchinal, Cascade de la Boulangère.

or1Quelques petites longueurs faciles pour s’échauffer.

or2Puis ça se redresse un peu, et même pas mal dans L5, qu’on voit un peu plus haut.

or3Loisyann dans L5 justement. De très jolis pétales et autres méduses caractéristiques des longueurs se formant sous des surplombs.

or4Relais confortables et vue sur d’autres cascades (y en a plein dans le coin…)

or5Fin de L6, la vallée commence sérieusement à s’éloigner. C’est aussi ici que se termine la première partie de notre cascade. Après cela, un traversée descendante vers la gauche nous permet de rejoindre une autre ravine.

or6

Que l’on remonte une centaine de mètres pour rejoindre une deuxième cascade de 4 longueurs dont certaines assez corsées.

or7Une grande longueur facile d’abord mais de près de 70 mètres, à force ça fait mal aux mollets quand même.

or8Puis le vif du sujet, une quarantaine de mètres en 4+/5. La glace n’est pas mauvaise alors ça va plutôt pas mal pour Lois... nonobstant quelques coincements de piolet dans le passage le plus raide..

or9Un peu de facile ensuite puis la longueur de la voie. Une fine goulotte, verticale sur une quinzaine de mètres où la paroi surplombante gêne pas mal le planté du piolet. Assurément le crux pour nous, coté seulement 4 dans le topo C2C, ce jour c’était beaucoup plus technique que ça.         

or10Relais et cadre 3 étoiles ensuite...on apprécie

or11Comme la longueur suivante d’ailleurs, là aussi on doit se faufiler entre la glace et le rocher dans une architecture remarquable mais c’est plus facile  alors on profite vraiment. Faut dire qu’après 10 longueurs et plus de 800 mètres de dénivelé on n’est pas mécontent d’en terminer. On n’avait pas forcément cela en tête ce matin mais du coup ça fait une belle grosse journée de cascade, d’autant qu’il est plus de 17h et qu'il faut encore redescendre…

or12Pour la descente on laisse tomber les rappels et autres couloirs pour choisir un retour par un chemin. Celui-ci s'atteint facilement juste au dessus de la sortie de la cascade et s'il il faut brasser un peu sur le haut, il nous ramène tranquillement et sans stress sur Les Sordières puis à la voiture. A notre arrivée il fait de nuit alors que ce matin on rêvait de bière au soleil mais ce n’est pas grave on a été enchanté par notre première visite ici, plein de possibilités, une certaine ampleur… on y reviendra surement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

here 18/07/2014 13:33

That place is absolutely spectacular. I wish I could have visited that place. I am aware of the fact that I will not be able to survive such extreme climatic conditions. I can’t imagine the frostiness of that environment.