Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 17:20

Après une jolie nuit dans le "camion torche" au col du Faisses,  ce matin on déjeune tranquillement en regardant les sommets s’allumer un à un et vers 7h on y va.

Obiou par la voie "normale"

Départ tranquille et doux, mais ça ne va pas durer…

Obiou par la voie "normale"

C’est que ça a quand même l’air bien caillouteux cette affaire, si ce n’est pas une découverte pour moi et si je l’avais un peu prévenue, Agnès commence à en prendre pleinement conscience

Obiou par la voie "normale"

Jusqu’ici tout va bien, les pieds bien dans l'herbe, on tutoie simplement cette ambiance minérale

Obiou par la voie "normale"

Là Agnès commence vaguement à regretter sa phrase au moment de ma maladresse vélocipédique ... "Allez comme ça on pourra enfin faire des balades à pieds… "

Obiou par la voie "normale"

C'est vrai que sous le col entre le Petit et le Grand Obiou, "le cheminement était déjà bien ruinée et se redressait encore"....

Obiou par la voie "normale"

Après ça heureusement l’horizon s’élargit offrant un cours répit à madame qui quand même, en regardant plus haut la mort dans l’âme, se demande bien comment franchir l’imposante barrière qui nous domine. Monsieur embêté essaye bien un "Euh... mais si par la gauche ça se contourne par des vires "faciles"

Obiou par la voie "normale"

Force est de reconnaitre que si la vue est magnifique, l'ambiance devient quand même un poil gazeuse sur ces dalles certes pas difficiles mais où la chute ne serait sans doute pas sans conséquence.

Obiou par la voie "normale"

Quelques centaines de mètres plus bas, d'autres sont bien loin de ces considérations et s'en donnent à coeur joie sur les restes de névé.

Obiou par la voie "normale"

Mais allez encore un petit effort et ça y est, ça se calme enfin et avec tout le Dévoluy à nos pieds, finalement on n'est pas mal ici.

Obiou par la voie "normale"

Evêque, Cavale, Aupet, Grand Ferrant tout au fond, il faut reconnaître que ça vaut le coup d'oeil

Obiou par la voie "normale"

Sommet encore bien tranquille, notre départ était calculé pour ça et surtout pour être tranquille dans les passages techniques à la descente.

Obiou par la voie "normale"

La descente donc, pas la partie préférée d'Agnès ici et c'est un euphémisme... Enfin bon

- tranquillement ça se fait non ?

- Oui bin ça ira pour cette fois mais c'est sûr on ne m'y reprendra plus...

Les premiers mots de la survivante au sortir de l'enfer.

Obiou par la voie "normale"

Bon j'exagère un peu, une fois retrouver ses chères alpages tout va déjà beaucoup mieux et il reste l'immense fierté d'être allez faire un tour là haut par cette voie tout sauf "normale" pour elle. C'est vrai qu'on est là sans doute aux limites des "randos du vertige" popularisées par les nombreux bouquins de P. Sombardier. 

Obiou par la voie "normale"

Une belle balade donc et aussi un manière pour moi de boucler une boucle sur ce sommet.  Fait à ski il y a un petit moment et surtout en escalade l'an dernier par une voie toute neuve mais qui à quelques dizaines de mètres du sommet ne s'était pas terminée comme nous l'espérions (c'est le moins qu'on puisse dire...)

 

Obiou par la voie "normale"

Depuis il s'est passé un peu de temps et le grand blessé de l'époque va tout à fait bien, cascade et ski cet hiver, escalade à nouveau avec des visées sans un doute un peu ambitieuses non ? 9a passe encore mais 11a à ton age !!! 

Partager cet article

Repost0
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 21:35
Prémices

Un coin sympa et frais pour dormir

Prémices

Un lever de soleil... assurément les prémices d'une jolie promenade.

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 17:54

Ce vendredi l’ambiance est déjà étouffante sur Grenoble alors avant le week-end caniculaire annoncé, on ne résiste pas, une fois nos petites affaires réglées, on décolle pour se poser tranquillement vers 22h aux environs du col du Lautaret. Première étape de notre séjour dans le deuxième pays de Babeth et Jean Michel. Nuit tempérée donc et pendant qu’Agnès en profite encore, je m’offre une petite promenade en trottinant (on pourrait presque parler d’un footing…) par le sentier balcon qui rejoint le refuge de Villard-d’Arène.     

Week-end en Vallouise

Fraicheur, rosée du matin, jolie lumière, tout comme j’aime.

Week-end en Vallouise

Stop à l’angle du sentier, juste à la verticale du parking, avant la redescente en direction du refuge.

Week-end en Vallouise

Retour vers 8h pour le petit dej, sous cet angle il passe tout seul…

Week-end en Vallouise

Un petit peu de voiture et hop, on est un peu à la bourre mais on repart pour la deuxième balade du jour, une petite visite au vallon d’Entre Les Aygues et au refuge des Bans. C’est un des rares vallons des Ecrins où je ne suis jamais allé. Difficile d’accès l’hiver, pourtant tant en ski (il faudra que je relise le topo neige Ecrins Est du coup) qu’en escalade il y a de quoi faire.  

Week-end en Vallouise

La face sud des Bans avec sa fameuse voie Girod et les nombreuses voies ouvertes par Jean Michel dans le secteur (on aura l’occasion d’en causer largement le soir).

Week-end en Vallouise

Le refuge tout mignon et à l’accueil fort sympathique, mais ce n’est pas là qu’on dormira ce soir.

Week-end en Vallouise

Nous c’est ici, un endroit à l'ambiance toujours bonne et regorgeant de gens forts sympathiques et d’outils divers et variés, Agnès espérant même que ça m’incite au bricolage. Peut-être un jour pour aider le maitre sur une paroi, à la maison pas sûr…

  

Week-end en Vallouise

En attendant on va faire un tour à l’argentière où l’open toutablocs bas son plein. Belle ambiance et démonstration impressionnante de force et de grâce (quand ça passe ça a toujours l’air facile). Ici les «vétérans» Yan Gesquier et Séverine le Menestrel. Une jolie façon de bien commencer la soirée avant la balade du lendemain.

Week-end en Vallouise

Le lendemain nous y voici donc. Sur les bons conseils de nos hôtes c’est vers le vallon de l’Eychauda qu’on va. Tiens encore un que je n'avais jamais visité.  

Week-end en Vallouise

Il est plus tôt qu’hier, ça monte donc beaucoup mieux et après 1h30 on est au Lac encore joliment englacé par ce printemps bien frais et très enneigé.

Week-end en Vallouise

Vent d’enfer, ambiance grand nord

Week-end en Vallouise

Quand je vois ça j’aurais presque envie d’aller y « kayacker » une peu.

Week-end en Vallouise

Après un petite pause à l’abri du vent on continue jusqu’au col des Grangettes. Ça permet d’autres angles de vue sur ce joli lac.  

Week-end en Vallouise

Et sur la voie normal du Pic des Arcas où il y a même de vrais alpinistes. Bon avec le recul glaciaire et même si cette année c’est bien enneigé, ce type de course ne fait plus guère envie en été…

Week-end en Vallouise

Au col le vent met à mal nos brushings impeccables… On y reste quand même un moment, il n’y a personne et on n‘est pas forcément pressés d’affronter la descente. Même si ici elle est particulièrement roulante, à pied y pas à dire, ce n’est pas le moment le plus agréable.

Week-end en Vallouise

Enfin bon de retour à la voiture, une longue sieste, une glace à Vallouise viennent réparer tout cela. Voilà merci les amis pour ce sympathique week-end au frais, maintenant on peut rentrer sur Grenoble il parait que provisoirement au moins, la température va baisser…   

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 22:54

On fuit Grenoble et sa moiteur étouffante ce samedi pour retrouver Cécile et Loisyann dans le Valgaudemar. Après un petit briefing de fin d'après-midi chacun regagne ses pénates (eux leur superbe palace 5 étoiles de la Chapelle, nous notre luxueux camping-car…).

val1Les petits repas du soir en camion torche dans des coins tous mignons et désertés en ces heures tardives on adore.

Val2Suffit ensuite de dégotter un lieu de bivouac sympa, en face de la cascade du Bourg par exemple, et de rester minutieux dans la préparation du petit dej et hop le tour est joué, nous voilà en pleine forme pour la balade du jour.

val3Départ en descente…pour accéder au sentier du ministre tout un programme. C’est la première fois qu’on vient ici l’été, c’est pas mal aussi.

val4Il ne fallait pas partir tôt aujourd’hui puisque plus la journée avancera plus le temps sera dégagé.

val5

Arrivée sur le plateau du refuge de Vallonpierre,  ouah !!! C’est vraiment splendide, une immense pelouse dont on se repaîtra  tranquillement

val6Montagnard perché, pique-nique, on a le temps aujourd’hui.

val7Après un long farniente dans l’herbe on poursuit cette passionnante activité en terrasse du refuge à l’aide de quelques rafraichissements. Le Banc des Aiguilles et le Sirac ont fière allure d’ici mais non, aujourd’hui c’est l’éloge du ne rien faire…

val8Le temps tournant il faut bien quand même nous en retourner. Panorama splendide avec les Rouies maintenant totalement dégagées et toujours ce fameux montagnard…

val9Un dernier clin d’œil à la faune du coin donc.

val10Et sous l’œil du seigneur des lieux on s’en retourne tranquillement à la voiture pour conclure cette superbe, calme et contemplative journée… je crois qu’on devrait en faire plus souvent des comme ça.

Partager cet article

Repost0