Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 08:05

Buet est aussi un point de départ sympa pour rouler, le premier jour on a peu de temps alors ce sera juste un col des Montets par ces 2 versants.

Vélo autour de Vallorcine

La route est un peu trop passante à cette période mais le paysage vaut vraiment le coup d’œil et c'est l'occasion de flâner un peu à Argentière.

Vélo autour de Vallorcine

La balade suivante sera un peu plus longue. Après un bon petit dej pris avec Jean Marie, Jakob et Lukas (des connaissances de JM rencontrés par hasard au camping), on part vers Emosson.

Vélo autour de Vallorcine

Ça commence par de la descente (mais tout à l'heure il faudra remonter...)

Vélo autour de Vallorcine

Puis on attaque les choses sérieuses. Une petite photo de groupe, après chacun montera à son rythme et certains ont des rythmes plus rapide que d'autres...

Vélo autour de Vallorcine

Une jolie route.

Vélo autour de Vallorcine

Au milieu de jolis paysages

Vélo autour de Vallorcine

Des sommets connus paraît-il, mais bon nous on n'est pas d'ici alors...

Vélo autour de Vallorcine

Et nous voilà au fameux barrage.

Vélo autour de Vallorcine

Une montée somme toute intense si on consulte ses mensurations...

Vélo autour de Vallorcine

Un panorama et un rafraichissement au bar bien mérités donc... J'étais déjà venu grimper ici avec Antoine, maintenant il ne resterais plus qu'à enchainer les 2, vélo puis escalade...

Vélo autour de Vallorcine

Voilà on n'a plus qu'à redescendre puis à remonter au camping. Un mot sur celui-ci d'ailleurs. Il est vraiment super, un petit bijoux de calme et un havre de paix à 2 pas de la bouillonnante "capitale" de l'alpinisme. Nous ça reste pas vraiment notre truc mais bon du camping on peut quand même aller facilement la visiter puisque dans le prix est compris  la "carte d’hôte", qui donne entre autres l’accès gratuit à tous les transports en commun, lignes Chamonix-bus ou train, entre Servoz et Vallorcine. un bon moyen encore de ne pas prendre son véhicule et de découvrir la vallée autrement.

Partager cet article

Repost0
4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 07:23

Après la jolie boucle en ski de la veille direction l'Ardèche, c’est l'occasion de reprendre quelques activités plus estivales.

En mode été ?

Du VTT d'abord.

En mode été ?

Ça devait être une petite balade d’après-midi.

En mode été ?

Après 3h de vélo tout le monde n'est pas du même avis...

En mode été ?

Mais c'est pas grave et en Ardèche y a aussi du Street Art, vous l'avez reconnue ? Une prix Nobel de la paix ...

En mode été ?

Et puis on peut toujours se baigner.

En mode été ?

On va saluer nos vieilles pierres habituelles, par ici.

En mode été ?

Ou par là

En mode été ?

Pour un retour par les vignes bien sûr.

En mode été ?

Le lendemain nous voici partis pour une longueeee.... marche.

En mode été ?

Un peu plus de 500 m de déniv mais 6h de balade et 18 km, hum, hum fait déjà un peu chaud et même si ça nous a offert l'immense plaisir d'une boucle plutôt esthétique, la marche en tant que telle c'est pas encore trop mon truc...

En mode été ?

Le 3eme jour enfin le moment tant attendu chaque année sur le mode je t'aime moi non plus.... Après 6 mois et demi d'arrêt complet la reprise de l'escalade.

En mode été ?

Admirer la fierté et la sérénité du mec après avoir laborieusement franchi son premier... 5 de la saison.  On est pas loin de Mazet plage pour ceux qui connaissent et le cadre est vraiment sympa

En mode été ?

On grimpe à l'ombre.

En mode été ?

3 lg en tête où en moul dans du 5 raide et un poil patiné, hum, hum tout ce que j'aime pour une reprise...

En mode été ?

Mais avec l'immense satisfaction de sortir au soleil et d'admirer la vue sur le rivière... what else. Merci Agnès, Anne, Christine, Odile, Maïté, Claude et Pascal pour ce joli week-end. Et sinon ça y est avec ces chaleurs enfin venues on est définitivement en mode été ?  Surement mais le ski d'été ça existe aussi.

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 13:26

J’avais fait cette traversée avec Agnès il y a fort longtemps par une belle journée de novembre au-dessus d’une mer de nuages. On avait accédé aux arêtes par le Z et on était redescendu par le couloir de Clémencière, j’en gardais le souvenir d’un truc assez alpin finalement à 2 pas de Grenoble. Aussi quand Cécile me dit qu’elle a envie de faire ça depuis très longtemps et bien feu on y va…

Traversée des arêtes du Néron

Cette fois c’est en partant de Narbonne et en mode fast/light qu’on s'y attaque. Enfin au début ce n’est pas très fast car on peine un peu, en voiture, à traverser Grenoble et à trouver l’accès au départ.  Bon une fois qu’on y est par contre ça roule… Un petit passage sous Narbonne plage pour les grimpeurs.

Traversée des arêtes du Néron

Et sans même y penser on fait connaissance avec Lucky Luc (depuis le temps que je le voyais sur les photos partagées par Yvon).

Traversée des arêtes du Néron

Le profil de la suite s’affine doucement.

Traversée des arêtes du Néron

On double quelques groupes.

Traversée des arêtes du Néron

On profite de ce coup d’œil unique sur l’agglo.

Traversée des arêtes du Néron

On met un peu les mains par endroit mais à peine.

Traversée des arêtes du Néron

Jusqu’au premier passage vraiment rocheux au-dessus du couloir en Z.

Traversée des arêtes du Néron

Ensuite ça alterne entre franc chemin

Traversée des arêtes du Néron

Et petit passage d’escalade facile ici

Traversée des arêtes du Néron

ou là sur ce bel éperon.

Traversée des arêtes du Néron

Avant le pique-nique 5 étoiles sur les terrasses sommitales.  

Traversée des arêtes du Néron

Après cette petite pause c’est reparti et Cécile joue les funambules en direction du sommet nord et du couloir de Clémencière.

Traversée des arêtes du Néron

Une fois celui-ci atteint après une petite variante versant est qui nous fait découvrir une arche, on rejoint à nouveau l’arête pour filer jusqu’au belvédère de Quaix. Super joli et un poil vertigineux…

Traversée des arêtes du Néron

Bon après celui-ci on comprend effectivement pourquoi le couloir de Quaix n’est pas très fréquenté… c’est parfois un poil technique et surtout humide et très glissant, enfin seul et avec le pied montagnard ça le fait bien.

Traversée des arêtes du Néron

Une fois en bas même si on peste contre le sentier qui, encore bien glissant, ne cesse de nous emmener encore plus au nord alors que nous c'est vers le sud qu'on veut aller … On fait contre mauvaise fortune bon cœur et on le suit jusqu’au bout où il finit bien effectivement par revenir vers le sud pour nous ramener sur une piste.

Traversée des arêtes du Néron

Un peu de footing sur celle-ci avant une fin complétement renversante au milieu les champs…Et Voilà merci Cécile c’était vraiment une fort jolie boucle pour profiter cette parfaite journée d’automne.  

Partager cet article

Repost0
26 août 2018 7 26 /08 /août /2018 21:52

Une petite promenade un peu vertigineuse aujourd'hui.

Rando du vertige...

Départ sous le vent du nord, agréable fraîcheur mais quelques nuages du coup...

Rando du vertige...

Une longue traversée sous les falaises et puis ça y est, on monte. Un bref passage d'escalade facile...

Rando du vertige...

Et hop on y est.

Rando du vertige...

Les photos classiques du lieu

Rando du vertige...

De plus près...

Rando du vertige...

Sous un autre angle

Rando du vertige...

Une pause pique-nique et il est temps de repartir vers le haut, quelques vires et couloirs acérés...

Rando du vertige...

De petites facéties aériennes, une petite pause tout en haut en attendant le reste de la troupe

Rando du vertige...

Un coup d’œil sur l'Aiguillette Saint-Michel, tout à l'heure on est passé juste au pied et avec l'ami Jacques j'ai eu le plaisir de la gravir 2 fois par la voie Coupé.

Rando du vertige...

Un retour par le pas de Ragris pour une jolie lame et encore quelques angles inédits. Une descente en courant (pour moi) au col de Marcieu pour finir. En voila un belle boucle et pour les skieurs, ici presque la même dans l'autre sens mais en version hiver...  

Partager cet article

Repost0
5 août 2018 7 05 /08 /août /2018 21:55

Une dernière petite balade sur la Grimselsee

Du Grimsel à Cogne...

Allez Tom d’ici il reste environ 1H15 de marche pour atteindre l’Eldorado… Non ? Bon d’accord de toute façon ce n’était pas au programme.

Du Grimsel à Cogne...

Du coup après avoir laissé Tom à la gare de Martigny, on continue notre itinérance au gré du vent et on passe une petite nuit au Col du Gd St Bernard. Là-haut l’apéro n’est pas mal du tout …

Du Grimsel à Cogne...

Au matin pour attraper le lever de soleil je m’offre une traversée est/ouest de la Pointe de Drône en mode trail. Petite fraicheur, jolie lumière…

Du Grimsel à Cogne...

Panorama au top… tien des sommets connus !!!

Du Grimsel à Cogne...

L’arête ouest est raide et parfois effilée, je suis seul sur la montagne alors ça me vaut des rencontres sympas sur fond de Val Ferret. A 8h30 je suis de retour au camion pour le petit dej et près pour découvrir de nouveaux horizons… Le massif du Grand Paradis allez pourquoi pas ? On ne connait pas. Plusieurs points de chute sont possibles, on choisit Cogne/Valhontey… mais non, mais non ce n’est pas encore la saison des cascades de glace.

Du Grimsel à Cogne...

De notre camp de base sans bouger la voiture on peut y marcher et c’est fort joli. Témoin cette belle boucle, qui après un départ dans la belle lumière du matin.

Du Grimsel à Cogne...

Le passage au pied de quelques cascades, nous emmène d’abord au refuge Vittorio Sella

Du Grimsel à Cogne...

Puis par une longue traversée

Du Grimsel à Cogne...

1000m au-dessus de la vallée.

Du Grimsel à Cogne...

Super panoramique

Du Grimsel à Cogne...

Parfois vertigineuse

Du Grimsel à Cogne...

Jusqu’aux cabanes d’ Herbelet d’où on aperçoit entre autre le Grand Paradis

Du Grimsel à Cogne...

Petit coup d’œil au passage aux stars de l’hiver, Repentance super, Patri… je vous laisse les reconnaitre dans leurs parures d’été.

Du Grimsel à Cogne...

Pique-nique en face des glaciers.

Du Grimsel à Cogne...

Avant un retour un poil longuet sur la fin, c’est que 7h de balade ça use un peu les souliers…

Du Grimsel à Cogne...

Mais on est récompensé par un ciel du soir de feu, what else…

Du Grimsel à Cogne...

Ben du vélo aussi. Au-dessus de Lillaz on peut monter fort haut, à 2530 au refuge Sogno di Berdzé par exemple. A noter qu’il est aussi accessible aux voitures du coup mais ce n’est pas vraiment gênant car elles ne sont pas très nombreuses. Une route goudronnée au début.

Du Grimsel à Cogne...

Puis une piste avec encore quelques sections asphaltées

Du Grimsel à Cogne...

Ça grimpe assez raide

Du Grimsel à Cogne...

Mais après quelques bons km et plus de 1000 m de déniv depuis Valhontey nous y voilà et s’il y a bien 7 ou 8 vélos ils sont tous électriques…

Du Grimsel à Cogne...

Descente plaisante sur fond de cascades, par ci

Du Grimsel à Cogne...

ou par là.

Du Grimsel à Cogne...

Avant une petite pause forcée sous une providentielle chapelle pour laisser passer l’orage du jour et retrouver le soleil pour aller jeter un petit coup d’œil sur une autre classique hivernale du coin, la cascade de Lillaz. Voilà serait–il maintenant temps de rentrer ? Surement mais on va y aller par étapes…    

Partager cet article

Repost0