Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 21:58

Salut mon ami(e) si en des temps de canicule tu cherches une escalade pas difficile et à l’ombre celle-ci est pour toi. Départ vers 8h de la voiture.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

30 minutes de marche agréable et panoramique avec l’occasion de montrer à Simon quelques esthétiques descentes à ski.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

Et hop on y est, 550 m d’escalade nous attende. Pas moins de 15 longueurs, dit comme ça ça foutrait presque les jetons, mais non en fait, la difficulté est modérée, l’équipement excellent alors ça devrait dérouler rapidement.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

Les 4 premières longueurs sont effectivement très faciles, L5 se redresse légèrement (mais pas autant que ne le laisse penser la photo honteusement penchée…) 

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

De R6, belle ambiance plongeante d'où on voit que la voie s’évertue à suivre les zones les plus rocheuses au milieu de pas mal de verdure.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

L9 dans la grande dalle blanche bien visible du bas. Toujours assez facile, pas vraiment du 5b avec un pas de 5c comme le précise le topo mais du joli rocher c’est bien là l’essentiel.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

A partir de là on attaque l’élégant pilier, ça se redresse un peu et le rocher très lichéneux demande quelques précautions. Enfin bon comme la difficulté reste toujours très raisonnable (du 4 avec quelques pas de 5) ça passe sans soucis.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

L13 où comme vous pouvez le voir le soleil ne va pas tarder à nous faire coucou. Pour les longueurs justement, elles font presque toutes au mètre près quasi 50 mètres, si ça permet d’engranger rapidement du dénivelé (et ici il y en a), compte tenu de la nature du rocher ça génère quand même pas mal de tirage, un peu pénible à la longue...

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

De R14, ça y est on est au soleil, mais ce n’est pas grave puisqu’enfin le sommet est tout proche. Encore une longueur et en 4h, avec seulement 2 longueurs à corde tendue dans le bas (technique vite abandonnée car peu agréable à cause du tirage) on en a terminé.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

Ouah de là haut ça vaut vraiment le coup d’œil. On vient de la droite et une belle traversée d’arête nous attend.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

Si vous êtes à l’aise ça peut être une bonne idée de retirer les chaussons et de réduire l’encordement. Ca soulage les pieds et ça fluidifie bien le cheminement (toujours ce fameux tirage…).

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

La cheminée équipée en corde fixe et qui peut être un peu malcommode si on ne s’y prend pas bien. Petite pause dans la brèche sous le seul rappel, 25 mètres pile poil en gérant bien l’arrivée (si vous avez des doutes prenez vos 2 brins…) . L’occasion de présenter à nouveau à Simon quelques autres belles randos, par ici ou par .

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

A partir de ce point une sente maligne nous conduit au refuge, on est super motivé par la bière alors on ne traine pas. Un refuge et un gardien  Dimitri super sympa, le plaisir aussi d’y croiser Jean Marc et David qui viennent de terminer d'équiper une voie en face nord. Avec cette voie, toutes celles ouvertes par Dimitri dans les contreforts du Grand Bec, le cadre et l’accueil fort sympathique, ça mérite surement de revenir y faire un tour un de ces quatre.

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

Du bas un œil sur le tracé de la voie. Merci aux ouvreurs de nous avoir proposé cette si élégante promenade, même si l’escalade n’y est pas aussi belle qu’imaginée, l’équipent permet d’y aller tranquillement et ça peut constituer un excellent entrainement avant d’affronter de longues courses à l’équipement un peu moins abondant.  

A vue d'aile à la Pointe de la Vuzelle

Voilà il est maintenant temps de rejoindre la vallée où Agnès et Thomas me récupérent pour aller installer notre « bivouac » du soir, assurément la promesse d’une autre belle journée…

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 23:03

Et oui mon ami aujourd’hui si bien évidemment on ne pouvait éviter le soleil, on cherchait aussi un peu de fraicheur.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Pour celle-ci l'eau tout en bas l’eau semble nous tendre les bras.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Mais non, nous c’est le joli rocher qu’on préfère, celui-ci à l’air pas mal non ?

Quelques fraiches et superbes longueurs

Allez on y va, c’est parti pour 7 longueurs, 1 quelconque, 1 facile de transition et 5 vraiment superbes. Comme L1 par exemple avec un peu de 6a et puis tout à la fin le crux de la voie en fait, puisqu’après 45 mètres vous avez droit à quelques mètres de 5c sans rien dans les mains et bien loin du dernier point. Sur ce plan c’est la seule anomalie de cette voie par ailleurs bien équipée pour l’endroit.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Une traversée où il faut se déployer pour passer…

Quelques fraiches et superbes longueurs

La même de profil avec le relais, avant et après.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Pas de difficulté notable ici mais une fissure d’un esthétisme redoutable. Dans ce niveau j’ai rarement vu mieux.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Un immense toit pour le lieu, encore une longueur majeure.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Où la difficulté se situe tout à la fin avec un pas de 6a+ pour le coup typique du coin.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Pour conclure encore une grande longueur de 50 m où entre knobs et micro fissures ça déroule pour notre plus grand plaisir.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Après ça, ça plane pour nous.

Quelques fraiches et superbes longueurs

Et ce n’est pas cette perspective qui nous presse de redescendre dans la vallée. J’avais déjà fait Lina il à 6ans, il me manquait quelques photos de longueurs vue du bas, c’est maintenant chose faite et c’est assurément une des plus belles voies de Séloge.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 18:13

Pour changer un peu et pour faire découvrir la région à Tom, le Pont du Prêtre avec sur le papier une majorité de voies en 5c/6a ça parait dans nos cordes.

Ecole d’escalade du Pont du Prêtre

Approche très courte et nous voici au pied de l’immense dalle de schiste polie et sculptée par les glaciers. Un océan de bossettes et de vaguelettes avec quelques fissures et petites réglettes pour trouver son équilibre.

Ecole d’escalade du Pont du Prêtre

On commence à grimper vers midi pile au moment où le soleil arrive. Pas terrible pour la visi puisqu’on l’a juste pleine face, peu gênant coté chaleur aujourd’hui car un vent vigoureux nous rafraîchit. A noter que ce vent fait aussi partir parfois quelques petits cailloux du haut, casque recommander donc (même si aucun n’est passé près de nous).    

Ecole d’escalade du Pont du Prêtre

Coté grimpe c’est effectivement très sur les pieds avec parfois des adhérences à tester un peu vu le polissage soigné du rocher. L’équipement est très bon uniquement en ring mais il faut parfois grimper un poil entre les points. A propos de ces délicates adhérences, sur l’une d’elle justement, un petit manque d’attention dans une zone facile me vaudra un beau vole. Il y avait un moment que je me disais que ça serait bien d’essayer pour voir comment Thomas s’en débrouillerait. Je n’avais jamais osé même en le prévenant à l’avance, là pour le coup ça a été parfaitement réussi, chute surprise mais assurage dynamique impeccable, j’ai eu le temps de voir défiler 2 points avant un arrêt tout en douceur.   

Ecole d’escalade du Pont du Prêtre

Une vue d’ensemble du secteur principal. A gauche la route pas très loin et en bas un petit rideau d’arbre qui permet un assurage à l’ombre. Les voies font toutes de 20 à 30 m, on en grimpera 4, on n’avait que l’embarras du choix puisqu’il y en a 48 de répertoriées et qu’on était seuls sur le site.

Ecole d’escalade du Pont du Prêtre

Un site pas tout à coté de Grenoble mais le coin est dépaysant et regorge de curiosités comme ces belles arches, vestige de la cimenterie qui occupa jadis les lieux. Quelques km plus haut il y a aussi Valbonnais qui outre son lac et la baignade, recèle de belles boucles en VTT, celle-ci par exemple testée avec Agnès il y a quelques temps. Et puis que serait la Matheysinne sans sa célèbre histoire et sa gastronomie, hum hum cette gastronomie ci à mon avis elle est plutôt du goût de Thomas que de Napoléon... M’enfin bon pour se rattraper on conclura cette petite journée d’escalade plaisir chez de "vrais" locaux, merci Nat et Cyril pour la bière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 20:08
Escalade cool au Rocher de l'Homme

Cette vue, outre une invite au pique-nique, est toujours la promesse d’une jolie grimpette. Aujourd’hui je fais découvrir le coin à Anne.

Escalade cool au Rocher de l'Homme

C’est aussi l’occasion pour elle, qui grimpe souvent en salle, de commencer à côtoyer quelques insondables abimes et quelques pierres pas toujours bien en place.

Escalade cool au Rocher de l'Homme

Et puis dans ce secteur, si la grimpe est facile elle est aussi très jolie. Enfin facile, facile ce n’est pas forcément l’avis d’Anne pour ce qui est de L2. C’est que la lecture du vrai rocher c’est parfois un peu différent de la salle et que les cotations d’un falaise à l’autre, en fonction du style de grimpe, elles ne sont pas forcement ressenties de la même façon.

Escalade cool au Rocher de l'Homme

Une arête toute pointue pour finir, un grand sourire, de la belle lumière et une température parfaite, quel plaisir d'être ici cet aprem.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 20:45

Normalement ce terme est réservé à l’hiver et c’est plutôt le matin mais aujourd’hui vu la température on a bien apprécié le coté est et l’ombre de l’aprem.

Vercorsesterie d’après-midi

Du joli calcaire parfois raidasse

Vercorsesterie d’après-midi

Un cadre superbe

Vercorsesterie d’après-midi

Un début de L3 tout en dévers mais pourvue de bons gros bacs.

Vercorsesterie d’après-midi

Une jolie traversée sous un immense surplomb pour finir.

Vercorsesterie d’après-midi

Un retour en rappels parfois gazeux… le tout avec l’ami Jacques what else

Vercorsesterie d’après-midi

Ah si 2 photos de fleurs (décidemment après la cuisine on se demande bien où il va ce blog…), des orchidées d’après Jacques mais lesquelles, y a bien quelqu’un qui va nous le dire… Hugues ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo - dans Escalade
commenter cet article