Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 12:43

Pour Jean Michel c'est une clin d’œil à une voie à la Tour Termier, moi ça me rappelle plutôt une cascade de glace de la vallée de la Romanche  

Ici vraiment mieux qu'en face...

Ce dimanche matin, ici c'est donc juste au dessus de nous dans cette belle paroi ensoleillée, tandis qu'en face c'est la célèbre paroi des Gillardes, réserver aux forts grimpeurs, Régis et Antoine qu'on croise au parking y vont d’ailleurs.

Ici vraiment mieux qu'en face...

Si Cyril qui y a grimpé un paquet de voies, ne désespère pas de m'y emmener un jour, en attendant c'est vers la paroi du Mas qu'on se dirige. Approche raide mais rapide.

Ici vraiment mieux qu'en face...

Et nous y voilà. Après un L1 pour rire comme dit Jean Mi, on rentre dans le vif du sujet. Des longueurs fort raides centrées sur le 6a.

Ici vraiment mieux qu'en face...

L'ambiance du jour, un soleil pas encore trop chaud et une paroi bien redressée. Pas mal pourvue en prises certes mais plutôt physique tout de même.

Ici vraiment mieux qu'en face...

Quelques écailles consolidées et boulonnées pour composer avec la qualité du rocher, mais on n'a pas trouvé cela gênant. 

Ici vraiment mieux qu'en face...

C'est raide vers le haut et aussi vers le bas....

Ici vraiment mieux qu'en face...

C'est pas encore la canicule mais faut quand même s’hydraté, ici sur la vire de L6. 1 litre d'eau pour deux nous a suffit (bon de toute façon on n'avait pas plus), preuve qu'il ne faisait pas encore si chaud.

Ici vraiment mieux qu'en face...

Ah oui un truc aussi, à cette époque avec une attaque à 9h15 et une sortie à 13h15, on grimpe en permanence avec le soleil dans l’œil. A la longue ça s'avère un peut gênant pour voir les prises... Ça a été particulièrement vrai dans les 3 dernières longueurs où l'astre tangentait juste la paroi. 

Ici vraiment mieux qu'en face...

Enfin bon du coup dans l'autre sens, la lumière n'est pas mal du tout pour les photos....

Ici vraiment mieux qu'en face...

Une fois sorti on choisit le retour par la vire. De jolis angles de vues sur les Gillardes et un cheminement plutôt tranquille

Ici vraiment mieux qu'en face...

Dans les prairies sommitales avant la redescente sur le Mas. A noter que pendant celle-ci on franchit un immense parc à moutons, là ils étaient bien plus haut, sinon il doit surement être possible d'y croiser des Patous pas forcement aimables. Plus bas on retrouve la route où comme souvent, charme du grimpeur aidant, la première voiture qu'on croise s’arrête et nous dépose au parking. Voilà pour cette belle petite voie où le rocher n'est certes pas aussi pur qu'aux Gillardes, mais qui en a la raideur en beaucoup plus court et sans l'engagement de cette sévère paroi. Un truc pour grimpeurs beaucoup plus modeste quoi...  (et la je parle de moi bien sûr pas de Cyril).

Partager cet article

Repost0
19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 22:53

La fin d'après midi s'annonçait sans orage aujourd'hui alors on en a profité...

Escalade du soir...

Hum, hum, assurément la promesse d'un beau début de soirée

Escalade du soir...

L'approche est rapide mais maintenant avant la nuit il faut remonter...

Escalade du soir...

Le départ est un peu explosif (un peu trop pour moi...), mais heureusement après ça s'arrange.

Escalade du soir...

En face.

Escalade du soir...

Vers le haut.

Escalade du soir...

De face ou vers le bas.

Escalade du soir...

De profil.

Escalade du soir...

Tout ça pour arriver pile au sunset.

Escalade du soir...

Et profiter des derniers rayons. Tout était calculer bien sûr on connait tellement bien les lieux. Pour ceux qui n'ont pas reconnu c'est aux Rochers de l'Homme, attaque par les 2 premières longueurs de Broken Tower puis fin par les 4 dernières de Fumée d'Automne, un parcours assez direct pour 2h30 d'escalade et quelle plaisir d'être seul ici dans la fraicheur du soir avec l'ami Cyril.   

Partager cet article

Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 08:27

La météo est pour le moins capricieuse en ce moment particulièrement le week-end alors comme les journées sont longues on profite de la semaine pour quand même attraper de jolis moments

Entre 2 averses

Après une montée tout en haut des 4S où la route est enfin rouverte jusqu'au fort, une pause au sunset point agréablement peuplé en ce moment.

Entre 2 averses

J'en profite jusqu'aux derniers rayons.

Entre 2 averses

En version apéro ça marche aussi.

Entre 2 averses

Toujours une belle lumière

Entre 2 averses

Qu'on déguste à la descente cette fois

Entre 2 averses

Les herbes flamboyantes c'est beau aussi.

Entre 2 averses

Et quand le plus beau jour de la semaine tombe un jeudi on s'offre une petit Via de la Bastille avec Cécile et Seb.

Entre 2 averses

Les équilibres méridiens rien de tel pour se détendre un peu

Entre 2 averses

Perchés au dessus de la ville.

Entre 2 averses

Ambiance décontractée

Entre 2 averses

Une petit sandwich là haut et hop il fait retourner bosser.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 11:08

Même si le ski aurait encore été tentant, ce sera escalade aujourd'hui...

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Départ à la cool vers 11h du plateau de l'Arselle, oui oui y a encore de la neige sur les montagnes... 

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Pas mal de cordées sont déjà engagées dans les voies de la Tour de l'Homme, ici une de 3 à R2 de Fumées d’Automne. Il y en a aussi dans Coulées de Bronze, Péchiney Direct et Coucou Rioupéroux. Pour nous l'idée était de faire une voie pas trop dure car pour moi c'est la première depuis 6 mois et demi...  Vue l'occupation des lieux on choisit No Raffaran. Un bon choix, du joli rocher, des prises crochetantes et une difficulté particulièrement homogène dans le 5+/6a. On l'avait déjà faite il y a longtemps mais à part L4 et L5 je ne me rappelai d'aucun passage. 

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

En plus l'ambiance y est particulièrement conviviale puisqu’on côtoiera tout le long les 2 cordées engagées dans Péchiney Direct. L'occasion de quelques discussions décontractées et de photos de profil plutôt sympas. Ici en plongée sur L2 de Péchiney direct

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Là-bas à R1 de Coucou Rioupéroux.

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Encore en plongée dans Péchiney Direct.

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Tiens Antoine à R4 de No Raffaran. A noter que sur toutes les cordées que l'on a vu on était la seule uniquement masculine (hum, hum le comble pour un bertonche...).

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Toujours sur le fil de Péchiney Direct.

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Julie et Gaëlle à R4 de Péchiney Direct (ben oui au bout d'un moment on fait connaissance forcément)

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Gaëlle en action.

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Température idéale, gaz presque ébouriffant et relais souriant, what else ?

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Toujours de jolies photos de profil par exemple.

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Une de face quand même de maitre A dans les dernières longueurs fort longues et encore fort raides de No Raffaran

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Une dernière de profil

No Raffaran aux Rochers de l'Homme

Et hop nous voici au sommet pas peu fière de cette escalade rondement menée. Pour conclure une petite réflexion personnelles sur le sujet, s'il semble que d'années en années je régresse moins au fil de l’interruption annuelle, là à part dans la fin de L5, la plus soutenue, je n'étais pas trop à la rue, le problème c'est surtout je ne progresse pas des masses non plus pendant les mois de pratique estivale. De là à aller s'entrainer en salle, même si je bosse à 10m d'EV3, non peut-être pas quand même smiley

Partager cet article

Repost0
4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 07:23

Après la jolie boucle en ski de la veille direction l'Ardèche, c’est l'occasion de reprendre quelques activités plus estivales.

En mode été ?

Du VTT d'abord.

En mode été ?

Ça devait être une petite balade d’après-midi.

En mode été ?

Après 3h de vélo tout le monde n'est pas du même avis...

En mode été ?

Mais c'est pas grave et en Ardèche y a aussi du Street Art, vous l'avez reconnue ? Une prix Nobel de la paix ...

En mode été ?

Et puis on peut toujours se baigner.

En mode été ?

On va saluer nos vieilles pierres habituelles, par ici.

En mode été ?

Ou par là

En mode été ?

Pour un retour par les vignes bien sûr.

En mode été ?

Le lendemain nous voici partis pour une longueeee.... marche.

En mode été ?

Un peu plus de 500 m de déniv mais 6h de balade et 18 km, hum, hum fait déjà un peu chaud et même si ça nous a offert l'immense plaisir d'une boucle plutôt esthétique, la marche en tant que telle c'est pas encore trop mon truc...

En mode été ?

Le 3eme jour enfin le moment tant attendu chaque année sur le mode je t'aime moi non plus.... Après 6 mois et demi d'arrêt complet la reprise de l'escalade.

En mode été ?

Admirer la fierté et la sérénité du mec après avoir laborieusement franchi son premier... 5 de la saison.  On est pas loin de Mazet plage pour ceux qui connaissent et le cadre est vraiment sympa

En mode été ?

On grimpe à l'ombre.

En mode été ?

3 lg en tête où en moul dans du 5 raide et un poil patiné, hum, hum tout ce que j'aime pour une reprise...

En mode été ?

Mais avec l'immense satisfaction de sortir au soleil et d'admirer la vue sur le rivière... what else. Merci Agnès, Anne, Christine, Odile, Maïté, Claude et Pascal pour ce joli week-end. Et sinon ça y est avec ces chaleurs enfin venues on est définitivement en mode été ?  Surement mais le ski d'été ça existe aussi.

Partager cet article

Repost0