Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 15:18

Pour profiter encore du beau temps, une petite matinée là haut avec l'ami Jacques

Ange et des monts...

Approche tonique dans la jolie lumière du matin.

Ange et des monts...

Puis on bascule versant Romanche où on retrouve le soleil.

Ange et des monts...

Et le pied de notre voie du jour Ange et des monts donc. 

Ange et des monts...

Les mollets effilés de Jacques sur fond de couleurs d'Automne, certaines se damneraient pour ça.... 

Ange et des monts...

En attendant après un courte et facile première longueur il faut s'employer dans le bombé pêchu de L2

Ange et des monts...

Les 2 longueurs suivantes sont plus cool dans une jolie ambiance et de belles traversées panoramiques. 

Ange et des monts...

Avant la superbe L5. Une dalle redressée qui débute par un petit bombé.

Ange et des monts...

Et se poursuit par de malins placements un poil techniques.

Ange et des monts...

Et on y est. Jacques est tout sourire (si, si je vous assure même si là c'est plutôt intérieur...). Voila pour une énième belle petite voie qu'on n'avait pas encore faite dans ce secteur, c'est qu'il faut suivre le rythme de Stéphane très prolixe à l'ouverture.  

Ange et des monts...

Un petit détour pour faire coucou au lac Achard et on est prêt à consacrer l'après-midi à des activités autrement plus sérieuses... 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 16:37

Une que je n'avais pas encore faite ici, plutôt facile et avec en plus cette météo automnale c'était idéal pour emmener Marie-Christine découvrir sa première vraie voie. 

Alice à la dalle de Chantelouve

Un approche courte et nous y voici. Le début est pile à la limite ombre et soleil, c'est que même si c'est plutôt est, l'imposante arête qui borde la dalle fait déjà de l'ombre dans la partie basse en ce moment. 

Alice à la dalle de Chantelouve

On joue donc un peu entre l'ombre et la lumière dans les 2 premières longueurs. 

Alice à la dalle de Chantelouve

Une dernière traversée vers l'ombre en début de L3.

Alice à la dalle de Chantelouve

Et hop après tout le reste est au soleil. 

Alice à la dalle de Chantelouve

La belle dalle de L5

Alice à la dalle de Chantelouve

Vu du dessus. Pour le coté technique, la voie est très bien équipée et va du 4c au 5b, pour une voie facile c'est assez grimpant ce qui est remarquable. Je l'ai faite sans problème en chaussures d'approche, les prise sont plutôt crochetantes et Marie s'est bien fait plaisir en second. 

Alice à la dalle de Chantelouve

Un dernier pas tout sourire donc.

Alice à la dalle de Chantelouve

Avant la pause grignotade sur la vire. 

Alice à la dalle de Chantelouve

Le cadre ici est vraiment sympa. On laissera les 2 dernières longueurs trop peu grimpantes à notre gout pour choisir la descente à pied.  

Alice à la dalle de Chantelouve

S'il y a bien quelques couleurs d'automne, c'est quand même encore le vert qui domine. 

Alice à la dalle de Chantelouve

La preuve avec ce petit compagnon de descente. Une bien agréable journée d'automne en tout cas pour un voie tout en décontraction, sur qu'on a bien fait d'en profiter.  

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 18:10

Une météo taquine ce dimanche puisque si effectivement après un passage à l'Arcelle on renonce aux Rochers de l'Homme encore dans le brouillard, on pensait bien en montant un peu plus haut trouver le soleil. 

En clair obscur...

On aurait presque pu y croire en fin d'approche et puis non en fait.

En clair obscur...

Mais qu'à cela ne tienne, puisque qu'il ne fait pas froid et que cette ambiance ouatée finalement ça a son charme

En clair obscur...

Ca n'empêche pas l'encore jeune guide d'étaler toute sa souplesse. 

En clair obscur...

Vu du dessus l'abime parait encore plus insondable.

En clair obscur...

Et puis soudain au travers du brouillard après avoir entendu des voies une apparition extraordinaire, c'est Sylvain sous son plus beau profil, une pause de seigneur je trouve, avouez que sous cette angle ça en jette. 

En clair obscur...

Mais on ne se laisse pas distraire, on continue

En clair obscur...

C'est qu'on a des pics pointus à gravir...

En clair obscur...

Ca y est un sommet enfin.

En clair obscur...

Sur la fin néanmoins après encore quelques ultimes écarts la situation se dégrade...  

En clair obscur...

Ben oui quoi le soleil arrive. Pff c'est pas vraiment dans le ton du jour alors il est vraiment temps de redescendre. 

En clair obscur...

Et de mettre fin à ces petites variations ouatées autour de la dent d'Alexandre. Entre la Tour Sans Gênes et le Petit Corse Sage en passant par Asco Bar, Cinto Fait et J'en bave hélas, 9 longueurs dont certaines bien corsées comme la dernière de la Tour Sans Gênes par exemple. Voila et puis aussi pour finir un clin d'œil à Thib qui plus courageux que nous, n'a pas hésité lui à plonger plus bas dans l'abime.   

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2021 6 09 /10 /octobre /2021 19:05

Une jolie classique que j'avais faite il y a longtemps mais que Franck ne connaissait pas, c'est donc un grand plaisir d'y revenir avec lui aujourd'hui. 

Délit de fuite au Sapey

Après un départ sous la couche, à la sortie de la forêt, ouf on émerge. 

Délit de fuite au Sapey

Je ne me rappelais pas grand chose de la voie mais il me semblait bien que L1 était fort raide. 

Délit de fuite au Sapey

C'est bien le cas en effet. Pour le reste ben c'est bien joli. 

Délit de fuite au Sapey

Température idéale et sourire de circonstance donc

Délit de fuite au Sapey

Des cannelures.

Délit de fuite au Sapey

De jolies envolées

Délit de fuite au Sapey

De beaux écarts

Délit de fuite au Sapey

Des pieds en adhérence avec des prises de mains généreuses.

Délit de fuite au Sapey

Un petit pilier bien redressé. Sur le haut de taquins cumulus nous cachent un peu le soleil mais le rocher est encore chaud alors... 

Délit de fuite au Sapey

Un coup d'œil sur la dalle de L9

Délit de fuite au Sapey

Encore une bien belle longueur. 

Délit de fuite au Sapey

Qui déroule tranquillement. 

Délit de fuite au Sapey

Allez encore 2.

Délit de fuite au Sapey

De l'avant dernier relais. On était 3 cordées au départ mais on était les premiers avec toujours un peu d'avance. 

Délit de fuite au Sapey

Un dernier grand écart...

Délit de fuite au Sapey

Et voilà on y est. Enchantés par la balade, même si il y a quelques vires, très centrées sur le 5c/6a, toutes les longueurs sont belles. Une classique méritée donc et même pas trop patinée malgré une fréquentation importante.   

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 11:16

Un endroit où on n'avait jamais grimpé, passe encore pour moi mais pour Antoine et Olivier annéciens de longue date il était temps de réparer cette lacune  

Falaise du Lars

Le coin est superbe, comme c'est une première pour nous on prend le temps de visiter. On ne monte pas tout de suite vers notre voie on continue le sentier, pour monter vers la falaise quand celui-ci s'en rapproche. 

Falaise du Lars

Bon c'est pas du tout optimum puisqu'il faut redescendre et que les sentes ne sont pas toujours très marquées mais ça permet effectivement de tout visiter et de passer par exemple au pied du secteur Prestige et de sa fameuse cascade de glace. Pas souvent en condis mais quand elle l'est ça doit être dément de grimper au milieu ces parois calcaires. 

Falaise du Lars

Mais revenons à l'escalade, après notre petite itinérance nous y voici. De toutes façons ici vu l'orientation ouest on a le temps. Il est midi une cordée est dans la première longueur de Lars Pète

Falaise du Lars

On se prépare tranquillement et on y va

Falaise du Lars

Une longueur tranquille pour débuter, nonobstant le fait qu'il n'y ait pas de point sur les 20 derniers mètres, faciles certes mais bon un point au deux pleine dalle ça pourrait s'envisager (le premier peu shunter cette partie en passant par de l'herbeux facile à gauche d'Antoine). 

Falaise du Lars

L2 le soleil nous rattrape pour de belles cannelures bien dans le ton de l'endroit   

Falaise du Lars

Après la traversée de la vire, vu sur la superbe partie haute. La cordée qui nous précédait continue par Pik-Sou, et dans les dalles entre Pik-sou et Lars Pète 2 autres voies sont tracées. 

Falaise du Lars

Olivier à la fin de L4, la longueur de la voie au niveau difficulté. Surement pas loin de 6b obligatoire en tête, avec aussi quelques pas en traversée... Là une fois la cannelure finale atteinte c'est plus cool. 

Falaise du Lars

A notre tour donc. En second forcément on est plus détendu et mister A, pourtant futur croulant, s'en débrouille à merveille.  

Falaise du Lars

La suite est plus facile dans des cannelures géantes assez remarquables. 

Falaise du Lars

Vu du dessus

Falaise du Lars

Olivier me fait coucou du relais 

Falaise du Lars

Antoine juste avant celui-ci

Falaise du Lars

La dernière longueur dans le même ton mais avec un premier point vraiment beaucoup trop haut ce qui est un peu dommage à notre avis.  

Falaise du Lars

Et toujours ces remarquables cannelures. 

Falaise du Lars

Très plaisantes à remonter. Un dernier pas un peu délicat dans un dièdre un peu plus herbeux et nous voici tout en haut.

Falaise du Lars

3 rappels qui déroulent

Falaise du Lars

De la vire, les remarquables dalles et cannelures du haut de la paroi 

Falaise du Lars

De plus bas le secteur TCRM et les Revenants du Bal 

Falaise du Lars

Et pour finir un dernier regard sur le secteur Prestige, voilà c'est peu dire que nous avons été enchantés par la falaise du Lars. Une petit heure d'approche sympa, de nombreuses possibilités de grimpe, un rocher assez dément, mais une escalade un peu exigeante par contre.  

Partager cet article

Repost0