Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 17:39

Pour une fois en pas plus de quelques mots....

ob1Prélude

ob2Approche

ob3Objectif

ob4Prémices

ob5Attaque

ob6A l'aise

ob7Ambiance

ob8Immense

ob9Abîme

ob10Fragile

ob11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Epilogue et promesse d'autres plaisirs...

Partager cet article

Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:06

Changement de lieu de travail depuis début juillet donc changement de moyens de locomotions et changements de lieux pour les activités péri-laborieuses présentes ou à venir.

bas5Bon force est de reconnaitre qu’en ce moment 25 minutes de vélos dans la relative fraicheur et la belle lumière du matin, outre les économies d’essence et autres considérations écologiques, ce n’est pas désagréable.

bas1Nos nouveaux bâtiments vus du R5 de Othello vous ne pouvez pas les manquer si vous prenez l’autoroute. Comme vous pouvez le voir je ne suis pas le seul à venir en vélo et comme vous pouvez le voir aussi de par notre situation j’aurais tous les éléments en main pour enfin progresser en escalade…

bas3Peut être un jour, forcément j’irai tâter de la résine mais bon en attendant je préfère encore l’extérieur et entre midi-deux c’est aussi possible. 10 minutes de vélo et hop on profite avec Cécile de 2 toutes petites voies à coté de la via-ferrata de la bastille.

bas2

C’est très bien équipé, de difficulté modérée (4 pour l’une, petit 5 pour l’autre ?). De quoi se détendre sans stress en même temps que le pique-nique.

bas4Un peu d’ombre, grande tranquillité, cool et pour se faire mal aux bras c’est sûr il faudra aller à EV… mais ça c’est une autre histoire.  

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 13:35

C’est le premier mot qui me vient quand je vois la photo ci-dessous. Un surplomb énorme dont on se joue élégamment. Avant cela une approche sympa et presque sauvage le tout pourtant à 2 pas de Grenoble qu’on toise en permanence pendant toute l’escalade.

oth8C’est où cette petite merveille et bien tout simplement en versant est du Moucherotte où est tracé ce parcours élégant.

oth1Pour y aller, c’est simple on suit la voie normale (bon c’est raide et ça fait transpirer) puis on emprunte le joli vallon suspendu des forges où là tout devient beaucoup plus intéressant. L’ambiance sous les falaises est magnifique avec un peu de brume frisquette pour nous ce matin.

oth2Ensuite une vire vertigineuse, facile mais où il ne faudrait pas glisser, nous emmène sur une petite prairie suspendue.

oth3Qui donne accès à la facette sommitale où 2 voies sont tracées. J’avais déjà fait les géomètres, ce coup-ci on va faire Othello, dont on peut déjà deviner le magnifique surplomb.

oth4L’escalade est sympa, pas toujours continue mais assez variée, un vrai plaisir.

oth5Ici L3 qui mène sous le fameux surplomb. Un petit mot sur l’équipement, si c’est bien équipé dans le 6b (où on peut passer en tire clou), par contre dans le 5+/6a c’est parfois un peu lointain.

oth6Le fameux passage du surplomb, un 6b dont Antoine, avec Grenoble à ses pied, se joue en fort bon style et en parfaite élégance.

oth11Un dernier mousquetonnage tranquille et hop c’est le réta horizontal de la première photo qui permet de franchir l’angle.

oth9La longueur suivante encore pas mal du tout, puis suit une dernière pour la forme.

oth10Et hop, si vous venez ici un dimanche comme nous, vous ferez sensation en débouchant sur le plateau au milieu de la foule. Là après avoir signé des milliers d’autographes Antoine profite enfin sereinement du paysage. Voilà une sacré sucrerie, un poil épicée quand même, à dévorer pour une petite demi-journée ou plus si vous enchaîner avec sa voisine. Philippe si tu me lis merci pour ce joli tracé. En parlant de douceur d’ailleurs en voici une autre dont je ne me lasse pas en ce moment.

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 18:36

Un ciel limpide une lumière éclatante mais pas encore trop chaude c’est le privilège des matinaux. Encore quelques minutes et après environ 400 m de dénivelé vite expédiés dans la fraicheur du matin on sera à l’attaque de notre voie sur la falaise du Sapey.

tm1Il y a beaucoup de voies sur cette falaise et comme Antoine les a quasi toutes faites on est à l’affut des nouveautés. C’en est précisément une qu’on va découvrir aujourd’hui. Toi et Moi ça s’appelle. Trouver une ligne nouvelle ici ne doit pas être facile du coup il faut composer avec les vires et la végétation, c’est ce qu’essaye de faire tant bien que mal la voie.

tm2Après une attaque assez raide et quatre longueurs on traverse une immense vire (notez que c’est nettement moins fleuri qu’à Séloge…) et s’il y a quelques beaux passages la végétation n’est jamais loin.

tm3Ca s’arrange un peu vers le haut avec le joli dièdre de L9

tm4Et du rocher bien sculpté dans L10 et 11.

tm5Vers 13h on débouche au sommet, quel plaisir d'être là, lac d’Annecy au fond, dalle de la Rosière juste à droite d’Antoine.

tm6Et plateau des Glière juste derrière, le coin mérite assurément d’autres visites, tiens pourquoi pas une combinaison escalade/VTT entre Glières et Rosière…

tm7

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’heure il ne nous reste plus qu’à descendre. Par le col du Freu c’est assez rapide et c’est sûr on sera de retour pour la sieste...

Bon pour la voie elle-même, même s’il y a quelques jolis passages d’escalade ce n’est pas vraiment majeur. Comme vous pouvez le voir si vous cliquez sur la photo où j’ai positionné les relais, trop peu d’ambiance et un peu trop de végétation, l’équipement par contre est bon et ce n’est pas trop difficile alors s’il y a vraiment trop de monde dans Délit de Fuite juste à droite...

Nous dans le genre nouveauté on avait nettement préféré Layla

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 19:38

C'était samedi et ça s'appelle Pulpe friction, pour qui connait le type d’escalade proposée sur cette falaise c’est tout un programme. Avec du 6a/b dans presque toutes les longueurs, du 6b obligatoire et un equipement bon mais exigeant, on touche en effet ici à la quintessence de l’escalade sélogienne. Le stade ultime étant sans doute Décapsule ongle juste à coté, 6c obligatoire avec un équipement vieillot et exposé, bin celle-ci je ne sais pas si on ira la faire un jour.

pf1Ambiance Séloge donc avec une cordée dans la première longueur de Lina 

pf2Antoine dans L1 après un départ tranquille du bon 6b où il faut croire en ses pieds…

pf3L3 toujours le même crédo et ça ne faiblit guère durant 40 mètres. Heureusement qu’on avait fait une bonne pause chausson à R2 très confortable.

pf4Un peu plus haut L4 plus courte donne accès à une superbe terrasse où on profite des petites fleurs. Aujourd’hui même si le soleil tape fort, avec l’altitude et la brise il ne fait pas trop chaud, un luxe en ce moment.

pf5Pour finir une longueur en fissure splendide comme Séloge sait aussi en proposée. C’était ma treizième voie ici, je vous assure que s’il y a affectivement beaucoup de dalle il y a aussi quelques fissures remarquables, celle-ci en fait partie.  

pf6Voila une voie tout en finesse où on se surprend à tenter des pas d’équilibre qu’on pensait complètement improbable (de toute façon on n'a pas le choix...). Ca nous a bien plu et puis rien que pour ce cadre et ce panorama on adore venir ici. Pour l’accès, à noter que cette été du 9/07 au 26/08 la route sera fermée au Chapieux de 8h30 à 18h, navette de bus en place pour 3 euros A/R avec un arrêt au parking classique d’accès à la falaise (fréquence toutes les 20 minutes environ).

Partager cet article

Repost0