Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 17:38

Il va pleuvoir à midi, si si pile à midi je te dis… Timing parfait (et une certaine dose de réussite bien sûr…) à 12h10 bien à l’abri dans la voiture et sous un vrai déluge nous quittons le parking de la Cochette où nous venons avec Lio de faire 2 jolies petites voies.

coch0Mouton noir d’abord où si une petite averse nous cueille dans L1 c’est sans conséquence.

coch1Comme le bleu est encore bien présent dans le ciel c’est avec plaisir qu’on gravit ces 4 petites longueurs parsemées de quelques jolis pas de 5+/6a.

coch22 rappels plus tard et hop le soleil est revenu. On poursuit donc notre programme initial et on se dirige vers De l’eau et du bonheur.

coch3Encore 3 courtes longueurs en 5+/6a un peu plus soutenues et sous le soleil cette fois.

coch4Des pas intéressants avec quelques points un poil éloignés si on est jute au niveau, du joli rocher, quelques sensations de grimpeur qui reviennent pour moi, parfait pour la découverte de cette falaise nichée au cœur de jolis paysages chartroussiens et idéale pour une demi-journée de temps incertain. Bon il faudra revenir un des ces quatre pour gravir la classique du coin Petit piton. Photos et impressions de Lio ici 

Partager cet article

Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 07:31

Après une préparation optimum sur les dalles du Charmant Som, je rechausse pour la première fois de la saison les vrais chaussons (ça fait mal aux pieds…) pour de la vraie escalade sur une vraie falaise : la falaise de la Dame Blanche dans le Val de Fier.

vf6L’escalade y est plutôt raide et même dans la voie "facile" (enfin pour les vrais grimpeurs)  du coin "Charme rompu", la grimpe reste soutenu dans le 5+ (avec un passage de 6a dans L2), il faut quand même un peu tirer sur les bras et c’est assez gazeux surtout dans les rappels, avec une mention spéciale pour le deuxième qui propose un trentaine de mètres en fil d’araignée, splendide… Nous attaquons la voie à 12h comme ça on est décalé par rapport aux autres cordées présentent ce jour (3) que nous ne verrons que dans les rappels à droite de la voie.

vf0L1 un 5+ raide avec de bonnes prises, à noter que dans l’ensemble de la voie une certaine patine commence à être présente.

vf1L2 une traversée en 6a puis une grosse écaille à saisir pleine main… sous les flèches 2 grimpeurs dans le secteur "Lorelei/Looser Magnifique".

vf2L3+4 enchainée par Antoine tout en haut, à sa droite un grimeur dans le fil d’araignée du deuxième rappel et à droite encore un grimeur dans "Looser Magnifique".

vf3Après ceci L5 est très courte (15 mètres) et on arrive à L6 superbe en 5+ légèrement déversant sur gros bacs. Cette longueur impressionnante vue de la route est beaucoup plus abordable qu’il n’y parait une fois dedans (heureusement pour moi…).

vf4Descente rapide et intéressante… où on se dit tien au fait il n’est pas un peu vieux finalement mon baudrier... est-il encore vraiment si solide que ça…

vf5Le fil d’araignée de R2 moins impressionnant que le rappel du toit de Tête d’Aval ou de la Faboyarde sur la falaise de la Savoyarde au dessus de Montmélian, mais quand même…

vftopo

 

 

 

 

 

 

Voilà un belle voie pour une reprise en calcaire très punchy pour moi. Comme toute les voies de cette falaise c’est court, idéale pour une demi-journée (ou pour en enchainer plusieurs). C'est par contre plein sud et à basse altitude donc il doit y faire bien chaud l’été, une petite photo d’ensemble avec les relais et les rappels, vers les flèches vertes "Looser Magnifique" faite il y a quelques années et splendide aussi (un peu plus dure, 6a/b).

Partager cet article

Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 18:23

Reprise de l’escalade avec Thomas et quelques nouveautés cette année, des chaussons encore trop grands mais qui pourtant lui font mal aux pieds (euh là on n’est pas arrivé…) et l’apprentissage de l’assurage du premier (corde simple et grigiri). Pour mettre tout ça en pratique direction des endroits connus.

vizVizille d’abord, idéale pour grimper avec les enfants.

viz1Et où Thomas s’essaye à quelques mouvements inédits pour les adultes beaucoup plus grands. Les dalles du Charmant Som ensuite pour notre visite quasi annuelle (c’est que le peu de marche d’approche ça le motive…). Ici aussi on jouera ce coup-ci le jeu d’une vraie voie avec relais et assurage du premier. Alors s’il est vrai qu’on peut faire toutes les dalles à corde tendue, en prenant toujours au plus grimpant on peut aussi faire quelques longueurs intéressantes pour les enfants. On a d‘ailleurs trouvé en tout plus d’une quinzaine de points (certains tout neuf).

vizc1Dans cette courte longueur par exemple, Thomas est au relais sur un piton et il y a 2 autres points . En procédant comme cela on trouve quelques beaux passages faciles dans de belles cannelures.

vizc3Sortie du dernier ressaut (un lg avec 3 points) qui présente un pas pas si facile surtout pour un petit gabarit.

vizc4Enfin bon comme d’hab cette petite escalade d’une heure et son retour au milieu des petites fleurs nous a bien amusés. Peut-être bientôt un vraie voie facile alors ? Ah non papa faut marcher et les chaussons ça fait mal aux pieds…

Partager cet article

Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 22:22

Pile un mois après la dernière goulotte version hivernale, on passe déjà dans le coté noir (enfin je veux dire sans blanc) de la montagne. Drôle de saison, mais pour ce week-end un peu à plat, un peu de lézardage sur le joli granite de l’Oisans avec Jacques c’est parfait.

pr1On la joue classique, 17 secondes de marche d’approche et on est à pied d’œuvre.

pr0C’est comme à la plage…

pr2Quelques jolies formes combinées avec quelques jolis mouvements et même si tout cela est encore un peu laborieux (presque 6 mois sans voir un chausson d’escalade… ça fait mal aux pieds), le plaisir est là.

pr3Une petite dizaine de longueurs et la route est déjà bien loin.

pr4La vue s’élargit, l’ambiance est agréable et on ne le sait pas encore mais un super pique-nique nous attend.

pr

 

 

Parce que bon, en montagne chaque journée a ses surprises. Aujourd’hui par exemple même si au départ j’ai essayé de grimper incognito, chemin faisant nous avons rencontré Fabrice, Pierre-louis et une cordée de leurs amis. Nous on ne les connaissait pas vraiment mais eux nous connaissaient déjà un petit peu. Du coup la moitié du chemin est faite et le contact n’en est que plus rapide et sympathique. Merci les djeuns de nous avoir fait partager vos nombreuses victuailles pour ce moment sympa avant d’attaquer tranquillement la descente en rappels.

 

 

pr5Première voie d’escalade de la saison début avril c’est rare pour moi, un clin d’œil quand même à la montagne plus blanche, pas si mal enneigée encore comme ici l'Aiguille de l'Olan ou le couloir Maximum qui paraît skiable.

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 22:23

Cet automne les périodes d’été indien sont plutôt courtes aussi j’avais vraiment envie de profiter de celle-ci pour une ultime escalade (enfin ptête pas…) avant l’hiver. On se dirige donc avec Jean Claude vers un coin particulièrement beau à cette époque.

ca1C’est rare que j'y vienne aussi tard, du coup si l’Aiguille des Glaciers brille de mille feux, même s’il est déjà 10h30 le parking est encore à l’ombre. Après quelques minutes cependant la fraîcheur du départ est vite oubliée et c’est sous un chaud soleil qu’on atteint le pied de la falaise de Séloge. J’ai déjà fait 8 voies ici mais il y en a plus d’une quinzaine alors ça laisse encore le choix. On pourrait penser qu’elles se ressemblent toutes, c’est un peu vrai pour le style d’escalade (de la dalle…), ce n’est pas tout à fait vrai en ce qui concerne l’équipement. S’il est en général plutôt éloigné on distingue quand même 2 familles de voies. Celles à l’équipement relativement rapproché et celles à l’équipement relativement lointain, de la nuance tout ça me direz vous, certes, certes, mais vous verrez une fois dans le vif du sujet… Dans la première catégorie on trouve par exemple "Même pas peur" ou "Petit Cailloux" ouvertes récemment, dans la deuxième on trouve "Fœtus" ou "Un Coin d’Azur", notre voie du jour. 7 lg continues dans le 5+/6a avec donc quelques passage typiquement "sélogiens".

ca3

De la belle dalle liiisse....

ca2De l’équipement lointain, ici entre le premier spit et Jean Claude au deuxième il n’y avait rien sur 10 mètres avant qu’on ne rajoute un friend (on en avait deux on s’en est servi 5 fois dans la voie)

ca4L4, 40 mètres 7 points…on s’habitue, si les pas de 6a sont à peu prêt protégés, ils sont souvent obligatoires et ensuite il faut grimper pour comme ici atteindre le relais.

ca5L6 relativement facile (5b) mais avec seulement 3 points (on a pu ajouter nos 2 friends). Juste au-dessus de la tête de Jean Claude la double fissure assez redressée de L7 assez bien équipée mais où il faut encore faire preuve de détermination.

ca6

Voilà une voie avec un certain caractère où certaines chutes pourraient être mauvaises mais bon «t’as qu’à croire» que tu vas trouver de bonnes prises (et c'est le cas) et tout ce passera finalement très bien. Tu atteindras le sommet et tu profiteras de ce cadre splendide.

ca7Récompensé comme il se doit sur le chemin du retour par ce panorama fantastique rehausser aujourd’hui par les couleurs et les lumières rasantes de ce beau début novembre. Paraît que ça ne va pas durer alors il fallait en profiter…

Partager cet article

Repost0