Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 23:33

Ca avait plutôt mal commencé, juste sous le col du Frêne j’ai une illumination (mieux vaut tard que jamais…) P…. la corde. Bon heureusement le portable passe et Antoine qui vient d’Annecy n’est pas encore trop loin de chez lui, ouf ! On va pouvoir grimper.

atf1Une demi-heure seulement de retard sur le timing imaginé, ça va, mais c’est au pas de course qu’on attaque les 600m de marche d’approche.

atf255 minutes, pâle performance au regard des copains «Xpresseurs», mais bon, nous ça nous a bien fait transpirer et à 15h on est à l’attaque de "Encore un dimanche où on rate Téléfoot", une voie récente ouverte en versant ouest du Roc des Bœufs.

atf3Sur le papier ça à l’air soutenu et ça l’est. L1 après un petit surplomb propose de magnifiques cannelures très redressées, 6a+ continu et assez obligatoire…

atf4

Après ça repos bien mérité à R1 atteint par une traversée bien lisse.

atf5La deuxième longueur est à la hauteur de la première, d’abord du 6b+ en dalle et légèrement traversant, puis encore de la cannelure où il faut grimper entre les points.

atf6Après ça L3 est un peu moins soutenue mais 6b quand même, puis je peux enfin me reposer un peu dans L4 plus courte mais avec encore un joli passage de 6a. Sur les arêtes la vue est magnifique. Il est 17h30 et on a tout notre temps pour profiter du paysage et des couleurs.

atf7Pour descendre 2 options sont possibles, traversée des arêtes pour rejoindre la vn (comme ce jour) ou rappels. C’est les rappels qu’on choisit.

atf8C’est rapide et on peut ainsi profiter plus longtemps de ce magnifique rocher. 

atf9Notre voie du jour courte mais intense, idéale pour un bel après-midi d’automne. C'est les longueurs les plus soutenues qu'on ait parcourues à ce jour sur cette petite montagne.

atf11Le reste est classique mais au combien joli en cette saison

atf10Et même encore plus quand le soleil se couche. Jolie session de rattrapage donc, il faisait aussi beau qu’hier et même sûrement que demain, mais là ce coup-ci on bosse.  

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 23:49

Non pas ce coup-ci, malgré ce très beau ce fut un mercredi très studieux. Mais ce n'est que partie remise.

mer A très, très bientôt pour aller visiter cette belle falaise où les arbres ont du prendre quelques jolies couleurs depuis la prise de cette photo.

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 00:41

On allait qu’en même pas laisser passer ce beau mercredi alors que de nouveau un peu de mauvais temps semble se profiler. Le bois étant cette fois bien rangé (il a même commencé à flamber vu ces températures dignes d’un mois de novembre) c’est donc des longueurs qu’on va s’ingénier à empiler aujourd’hui. Une quinzaine sont au programme, ça peut paraître beaucoup, mais la voie ("la directe des Bœufs" sur le roc du même nom) n’est pas très difficile alors ça passe très tranquillement. Au départ je n’étais pas très chaud pour cette escalade qui me semblait un peu trop discontinue, mais Djé qui l’a faite il y a quelques semaines en ramenant de bonnes impressions, c’est là bas qu’on se retrouve avec Simon.

rb1-copie-1Si je suis plutôt familier des lieux, l’approche se fait cette fois coté Bauges, ça change et ça fait plaisir de redécouvrir ce petit massif de moyenne montagne. Il fait bien frisquet au départ mais ça y est, encore quelques minutes et on sera réchauffé.

rb2-copie-1Du col de la Frasse joli point de vu sur la dalle rousse et sur la paroi du dessus où se déroule un certain nombre de voies déjà visitées (Grattons laveurs, Pétiollette ou plus récemment la «sans nom»)

rb3-copie-1Pour l’heure on se dirige vers notre directe qui a belle allure sous cet angle.

rb4-copie-1Une fois dedans on ne sera pas déçu, si quelques longueurs sont bien un peu végétatives d’autres sont très belles. Ici dans L3 par exemple, qui après de superbes cannelures se termine par une jolie traversée avec le lac et les sommets anneciens en toile de fond.

rb5-copie-1Ou là dans L6, une rampe bien sympathique avec quelques pas un peu malins.

rb6-copie-1Coté ambiance, même si maintenant il fait très bon et que le tee-shirt est de rigueur, les lointains sommets sont encore bien enneigés.

rb7-copie-1Plus haut, Simon émerge de la "forêt" à la sortie de L9/10 que j’ai enchaînées sans faire exprès. L’ambiance forestière est trompeuse pour cette longueur considérée par le topo comme le crux de la voie (rien de bien méchant en fait mais un petit pas de 5+ un peu redressé à la sortie d’un dièdre).

rb7bisEnsuite si L11 est encore très jolie avec de beaux picots puis de la belle cannelure. Après ça se couche un peu trop franchement et la fin n'est pas inoubliable.

rb8-copie-1On termine néanmoins sur une belle dalle avec le chalet du col de la Frasse maintenant prêt de 400 mètres sous nos pieds.

rb9-copie-1

 

 

 

 

 

 

Une bien jolie promenade donc en forme de boucle puisque la descente se fait tranquillement à pied par le versant ouest. D’ailleurs à cette occasion et spécialement pour monsieur le mangeur de Balisto j’ai repéré la petite dernière, c'est court (4lg) mais ça a l’air soutenu et sympa, idéal pour occuper une après-midi.

Impressions et photos de Simon par ici.

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 23:50

5 tonnes de bois livrées ce matin et à empiler donc, ce devrait être le programme de l’après-midi… oui mais bon, il fait beau et ce n’est pas sûr du tout que ça dure jusqu'à ce week-end…

so1Alors avec Jacques vers 15h, après une petite heure de marche, on est en vu de notre objectif du jour, «La Ch’Agathe et le Xav» une voie ouverte sur les contreforts du Grand Sorbier par  Philippe Halot

so2Une escalade en 2 étapes, un premier ressaut de 2 longueurs avec ici en fin de L1 un petit pas de 5+/6a quasi obligatoire.

so3Puis une courte longueur en 5+ avec encore 2 réta un poil exigeants.

so4Une courte marche ensuite pour atteindre le deuxième ressaut où se déroule 4 longueurs, plus faciles. Du  4c d ‘abord.

so5Du joli 5 ici (L4),

so6Moins là (L5).

so7A nouveau très sympa dans L6. Quelques vires coupent bien un peu l’élan mais dans ce type de voie de difficulté moyenne, c’est souvent le cas.

so8Le cadre au-dessus des Lacs Robert est splendide, d‘autant que les taquins cumulus de début d’après-midi se font de plus en plus discrets.

so9Du coup après un pantagruélique goûter (quoique y avait même pas de Balisto…), on peut profiter pleinement des lumières du soir.

so10Jusqu’au bouquet final flamboyant, c'est l'avantage des versants ouest. Et le bois me direz vous ? Eh bien je suis chanceux ! Une partie s'est empilé (merci Julie, Thomas et Agnès) ... Encore une petit effort ce soir et demain et tout devrait être au sec avant la pluie de vendredi. On a bien fait d'aller grimper, non ?   

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 22:57

gpf0014h... on pourrait être au boulot... oui mais il nous reste des congés... alors Antoine sur fond de Mt Blanc attaque L4, raide et splendide... un poil dure pour moi (6b+) mais bon... splendide quand même. D’ailleurs c’était presque une journée normale, à 8h j’ai déposé Julie et Thomas à l’école et à 18 h je les ai remontés à la maison.

gpf0Entre les deux un tour dans un endroit qu’on adore. C’est la troisième fois qu’on vient grimper dans ce petit coin de Beaufortain, balcon parfait sur la Vanoise.

gpf1Une heure d’approche paisible au milieu des alpages.

gpf2Et un petit zoom, sur notre voie dans la Grande Parei. Le futur ne manque pas d’avenir, 6 longueurs, bien redressées pour les 4 dernières. A noter que si la première est facultative il serait dommage de s’en passer, de difficulté modérée (5b) elle est très jolie pour s’échauffer.

gpf3De la sortie de L1 on peut voir toute la marche d’approche. L2 (pour nous mais L1 dans la topo de la voie) est courte et plutôt mal équipée… 5c, 2 points avec chute possible sur la vire bof… mais on lui pardonne car après ça on attaque le vif du sujet.

gpf4Le vif du sujet justement, un conglomérat du même type que celui de la Pierra Menta pour un rocher rugueux assez exceptionnel pour le grimpeur. Coté escalade c’est soutenu et un poil engagé. Ca grimpe entre les points avec un bon 6a obligatoire.

gpf5L4 le clou de la voie, une traversée esthétique et pas trop dure d’abord.

gpf6Puis une verticale soutenue où Antoine de débrouille comme un chef dans le 6b+

gpf7Après ça les 2 dernières longueurs encore très jolies paraissent beaucoup plus faciles (6a puis 5c).

gpf8Et on débouche au sommet d’où le panorama est à 360 degrés du Mont blanc jusqu’à la Chartreuse (ici tout au fond) en passant par la Vanoise, les Grandes rousses et l’Oisans.

gpf10Il ne fait pas froid alors on casse une graine en profitant du paysage.

gpf9Avant de plonger dans les 4 rappels qui nous ramène au pied de la face. Si notre voie était équipée pour le rappel c’est par celle d’à coté (La Gasparou) qu’on redescend. Elle à l‘air bien jolie aussi. Un prétexte pour revenir faire un peu de tourisme* dans le coin.

*un vrai sportif pourra d’ailleurs facilement enchaîner les deux mais nous on préfère le tourisme…

Partager cet article

Repost0