Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 23:25



U2 a bercé mes années 80 au travers de 4 albums que j’ai usés jusqu’à la corde : War,  The Unforgettable fire, The Joshua Tree et Rattle and Hum. Alors même si depuis j’avais un peu décroché et que malgré tout le battage radio qui en est fait, je trouve leur dernier disque un peu plat, je suis quand même vraiment content d’avoir pu attraper 2 places pour un de leurs concerts en France. J’adore les concerts de toutes façons, l’ambiance qui précède l’arrivée du groupe sur scène, les premières notes, les cris de la foule… moi ça me fout le frisson et c’est vraiment parfois des moments inoubliables… Donc même si pour paraphraser une célèbre émission de canal « je ne vous dis même pas le prix des places  tellement c’est indécent… »  finalement ça compte bien peu. Enfin j’espère qu’ils seront à la hauteur de leur fougue des années 80. Et puis quel plaisir de faire partager ça à une charmante jeune fille… 

Partager cet article

Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 23:30



Le premier tome de Millénium n’est qu’une mise en place des personnages sur fond d’une histoire de serial killer plutôt tordu. Outre l’histoire, en effet c’est toute l’originalité de ses personnages et en particulier de Lisbeth Salander qui fait l’intérêt de cette trilogie que j’ai dévorée en quelques jours. Comme les 2 autres tomes sont centrés sur son parcours tourmenté, j’avais hâte de la rencontrer à l’écran.
Et bien si le film lui-même est efficace mais sans fioriture ni vrai génie quel plaisir de retrouver Lisbeth et son caractère rebelle. Le look de l’actrice qui la joue colle très bien à l’idée que je me faisais d’elle dans le livre. En plus comme j’avais plus ou moins oublier les détails de l’intrigue (je ne rappelais plus par exemple qui était le coupable…), quand ceux-ci reviennent au fur et à mesure c’est aussi tout le plaisir ressenti à la lecture qui réapparaît en même temps et ça c’est vraiment bien. On aurait presque envie de reprendre le livre après. Un bon moment donc qui complète bien le bouquin. Pour le film lui-même par contre j’aimerais bien avoir aussi les impressions de quelqu’un qui n’a pas lu le livre.

Partager cet article

Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 21:57

Aller il n'y a pas que le blanc de la neige dans la vie alors en vrac quelques trucs qui nous ont amusé, occupé, distrait.... ces derniers jours 

VTT vers Monchabout dimanche, un peu de vert pour changer, ça fait du bien : sous bois, petites fleurs, vieilles pierres, pédalage en souplesse.

On tente sans carte un sentier inexploré, bin ça passe pas et on sera obligé de remonter en poussant. Par contre, il nous offrira un panorama sub-industrielle original sur les usines de Basse Jarrie et la vallée de la Romanche. Après c’est cool et ça déroule tranquillement. Excellent pour récupérer.



Cinéma avec «Romaine par moins 30».
 Comédie ou Romaine complètement à la ramasse voit sa vie bouleversée par un voyage surprise au Québec pour passer Noël. Ce n’est pas inoubliable mais bien rafraîchissant avec quelques situations assez loufoques, le tout saupoudré d’un accent Québécois que nous on adore.













Et une petite expo chez Ka&Nao. Bon là on n’y est pas encore allé. Mais Marie-Anne et Michel nous avait déjà présenté des œuvres de Marc Pessin et on avait bien aimé. Donc on ira bientôt y faire un tour. Pas vous ?    

Partager cet article

Repost0
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 22:06
Ka & Nao c’est une galerie d’art tenue par Marie-Anne et Michel des amis à nous, 6 rue Aubert Dubayet, à deux pas du Cinéma le Club.
ils y présentent des artistes qu’ils aiment et pourront vous en parler avec passion (Michel est lui-même sculpteur). Alors avant une petite séance ciné vous pouvez passer les voir, c’est ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h.

Nous y sommes passés ce soir, en ce moment sont exposés Pierre Gaudu un photographe/dessinateur et Laurent Petit un sculpteur sur céramique.

Une excellente façon de commencer la soirée que nous avons poursuivie, rejoint par Cécile, au Club en allant voir «Gran Torino». Et là même si je suis un fan et que j’en étais déjà convaincu et bien je ne peux m’empêcher de le crier : Clint est vraiment un «Gran ». Ce film est un peu un condensé de pas mal de ses oeuvres. De l’humour et de la gentille moquerie sur le poids des ans (genre «Space cowboys ») aux remords et à l’expiation (genre «Impitoyable») en passant par beaucoup d’émotion avec une fin qui impose le silence à toute la salle. Vraiment pas un Eastwood en mode mineur (même si ça aussi j’aime).
A la sortie de tout ça, pour prolonger le plaisir de la soirée et poussés par la pluie, nous nous sommes engouffrés un peu au hasard dans l’un des bars du coin le « Mark XIII Dept 2 ». Ambiance electro (mais bien calme ce soir), déco originale et réussie, encore un bon choix dans ce quartier qui ne manque vraiment pas d’attraits.
Et puis allez pour terminer écoutez la superbe chanson de Jamie Callum (écrite par Clint) qui conclut le film (
http://www.deezer.com/track/2693380)

Partager cet article

Repost0
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 00:59
Alléchés par une interview dans le Petit Bulletin de cette semaine de Tomas Alfredson le réalisateur, nous sommes allés voir avec Lisa Morse un film de vampires suédois.
Dans celui-ci Oskar adolescent mystérieux et fragile, souffre douleur d’une bande de camarades de classe rencontre Eli. Elle a comme lui une douzaine d’années et elle vient de s’installer avec son père dans le même immeuble mais ne sort jamais la journée. Entre eux naît une amitié subtile et tendre bien qu’Eli ne soit pas exactement ce qu’elle paraît être…
Ce n’est pas du tout un film de vampires classique et si il y a quelques passages un peu gore c’est à dose homéopathique car ce n’est pas là le propos premier du film qui développe plutôt avec subtilité, émotion et grâce ce que peuvent être les rapports entre 2 adolescents un peu en marge. Le tout dans une banlieue suédoise feutrée et recouverte de neige et avec une bande son des plus sympa.
On a aussi trouvé les 2 jeunes acteurs très bons, la blondeur effacée d’Oskar et le coté androgyne d’Eli sont vraiment troublants. Bref nous avons été enchantés par ce film à mille lieux de la serie B sanguinolente.   

Partager cet article

Repost0