Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 07:43


S’il y a un film à aller voir en cet été calme au niveau ciné c’est bien « Valse avec Bachir ». Ce film évoque les massacres perpétrés par les chrétiens phalangistes libanais dans les camps palestiniens de Sabra et Chatila suite à l’assassinat de leur leader Bachir Gemayel. Il est mené un peu comme une psychanalyse de l’auteur qui essaye aux travers des témoignages qu’il recueille de se rappeler des faits, de son rôle et de celui de l’armée israélienne dans ceux-ci. La scène de départ, cauchemar récurrent d'un soldat, où une meute de molosses est lâchée dans les rues est carrément époustouflante et donne le ton du film. A travers les souvenirs ou les rêves de chacun on avance lentement vers le l’objet du film. Le choix du dessin animé permet un certain recul et une certaine fantaisie par rapport aux faits bruts qui sinon seraient parfois insoutenables. Le graphisme est pas mal et la bande son est vraiment géniale. L’émotion va crescendo jusqu’à la scène finale où le passage aux images réelles vous cloue sur votre siège. Aller on vous le redit on a adoré.







Après tout cela pour un peu plus de légèreté et beaucoup plus de bouffonnerie, vous pouvez aussi aller voir « Eldorado ». Un road-movie belge complètement déjanté où un vendeur de voitures américaines accompagne son jeune cambrioleur dans un périple au cœur d’un plat pays qui ici ressemble un peu au Far West. Dialogues absurdes, situations et rencontres improbables jalonnent leur parcours et finissent par esquisser une certaine complicité et amitié entre eux. BO country/bluesy  pas mal non plus
.

Partager cet article

Repost0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 10:41


Séduit dès la première écoute pas le dernier Camille « Music Hole ». Dans ce disque essentiellement vocal avec percussions et piano, elle explore différents genres musicaux avec pas mal de bonheur. Ca foisonne et il y a vraiment de belles envolées mélodiques et vocales,  il y a un peu de Bjork dans ce disque là.  Bon c’est vrai qu’on peut aussi y trouver un coté expérimental un peu agaçant avec par exemple un dernier morceau de 16 minutes qui se termine par au moins 10 minutes de silence complet… Mais l’ensemble est quand même vraiment très agréable et jubilatoire. C’est sûr, je vais l’emmener sur mon Mp3 pour mes quelques prochains footings africains.

Partager cet article

Repost0
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 21:51

Ca commence comme un film de SF dans un monde trop parfait qui rappelle un peu les univers futuristes à la Georges Orwell. En fait on est quelque part dans une ville mexicaine dans une zone protégée entourée de hauts murs et peuplée de caméras où vivent une poignée de privilégiés. Un soir de tempête ce monde est perturbé par l’intrusion de 3 adolescents. Un drame s’en suit et après plusieurs morts de part et d’autre une chasse à l’homme est organisée pour retrouver le troisième ado coincé à l’intérieur de la Zona. Allégorie sur le repli sécuritaire où tous les moyens sont bons même les plus ignobles du moment qu’on croit être du bon coté du droit. Cela se termine assez mal quand on est du coté des plus pauvres même si quelques lueurs d’espoir apparaissant grâce à un policier un peu plus intègre et à la rencontre entre 2 adolescents. Un très bon premier film du Mexicain Rodrigo Pla primé à Venise et à Toronto.

 

Partager cet article

Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 18:44


Le printemps du cinéma en début de semaine plus un week-end pascal plutôt neigeux, l’occasion de se faire quelques toiles en famille. Enfin pas complément en famille puisque l’envie et les dispos de chacun on fait que si j’en ai été le fil rouge, c’est en ordre plutôt dispersé qu’on y est allé.
Avec Julie d’abord qui avait très envie d’aller voir LE FILM français du moment « Bienvenue chez les Ch'tis ». Eh bien c’est drôle et tendre à la fois et si toutes les saillies purement Ch’tis ne sont pas à tomber par terre, on passe vraiment un bon moment de détente. A voir avec toute la famille.






 
Avec Thomas pour «10 000»  grosse production américaine plus ou moins préhistorique (des mammouths aux pyramides…). Dans le style tout y est et même un peu plus : des très beaux paysages quelques bons effets spéciaux mais aussi de grosses invraisemblances et une histoire basique et sans surprise. Mais bon pour ce film l’essentiel n’était pas mon avis mais celui de Thomas qui a apprécié l’histoire parsemée de chasses, de poursuites, de mammouths et autres tigres à dents de sabre. En plus pour moi voir Thomas devant un film qui lui plait c’est vraiment un moment privilégié et irremplaçable, à conseiller à tous les papas (et mamans) .

 




Avec Agnès pour «There will be blood». Là c’est le film qui semble unanimement apprécié des critiques avec en prime un oscar pour Daniel Day Lewis. On suit à travers les premières découvertes pétrolières aux US, le parcours d’un personnage torturé et qui semble ne rien attendre de l’humanité. Si le contexte de l’époque et la dure lutte que s’offrent les hommes pour profiter de ce nouvel or noir sont une toile de fond parfaite à ce que veut montrer le réalisateur, nous n’avons été que très moyennement séduit par le propos toujours très très lourd. Jusqu’au bout on ne nous épargne rien dans le genre sombre et s’il perce parfois quelques lueurs d’humanité on s’est senti vraiment trop loin du personnage et on est resté plutôt en dehors du film qui pour le coup paraît bien bien long.






Avec Lisa pour «A bord du Darjeeling Limited». Le périple de 3 frères trentenaires embarqués dans un train en Inde suite au décès de leur père. N’y allez pas pour l’Inde qui n’est qu’un beau prétexte, mais allez-y pour apprécier le périple intérieur des 3 frères aux allures de chiens battus à la fois tendres et dépressifs. Situations sérieuses et burlesques à la fois où Wes Anderson en profite pour mettre en place son univers délicieusement loufoque et déjanté. Mille fois plus léger et subtil que «There will be blood»

 

Ah oui et puis aussi dans un autre genre si vous aimez ou pour la découvrir ne ratez pas mardi à 23 h sur ARTE un portrait de cette belle artiste qu’est Patti Smith. Je l'avais beaucoup écoutée durant mes premières années de fac, je l’ai revue en concert récemment, elle a encore une pêche d’enfer et beaucoup de choses à dire sur la vie et sur le monde qui nous entoure. 

Partager cet article

Repost0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 22:57
undefinedLes Cerfs-volants de Kaboul c'est d'abord un livre puis un film. Une belle histoire d'amitié, de lacheté, de trahison puis de rédemption entre 2 enfants sur fond d'Afghanistan. A travers le récit on perçoit aussi un peu de ce qu’a été et ce qu’est l’Afghanistan avant et après l’invasion soviétique et jusqu’au terrible règne des Talibans. J’ai fini le livre hier et vu le film aujourd’hui. C’est toujours une expérience délicate de voir un film sur un livre que l’on a aimé, surtout avec si peu d’intervalle. Les moments clés du livre sont presque tous présents dans le film et pas mal de dialogues sont au mot prêt. Et si forcément les personnages perdent un peu de leur épaisseur et que tout n’est qu’esquissé, l’essentiel de l’histoire est là et l’émotion quoique différente perce. Il y a aussi quelques magnifiques paysages de montagnes probablement pas tournés en Afghanistan mais qui montre que ce pays doit vraiment être très beau. Un beau film donc mais je ne saurais que trop vous conseiller de lire aussi le livre.

Partager cet article

Repost0